16/01/2021 21:56
Dans le processus de direction de la Révolution vietnamienne depuis 90 ans, le Parti accorde toujours une grande attention aux questions de personnel, cherchant à s’adapter aux conditions et exigences spécifiques de la cause révolutionnaire.
>>Élections législatives : promouvoir le rôle consultatif du Front de la Patrie
>>Première réunion du sous-comité du personnel du Comité national des élections

Vote pour présentation de candidats au poste de secrétaire du Comité du Parti du bloc des agences centrales pour le mandat 2020-2025. Photo : VNA/CVN

Pendant le XIIe mandat, le Comité central, le Bureau politique et le secrétariat ont mis beaucoup de temps et d'efforts pour diriger de manière drastique l’édification du Parti, dont les questions liées au personnel.

Seulement au cours des trois premières années du XIIe mandat, le Comité central a émis quatre résolutions, un règlement. Le Bureau politique et le secrétariat ont publié près de 130 documents concernant l’édification et le réajustement du Parti.

Plusieurs nouveautés ont été publiées et mises en œuvre, ce qui a apporté des changements positifs, assez complets et synchrones. Par exemple, le règlement N°102-QÐ/TW du 15 novembre 2017 du Bureau politique sur les sanctions disciplinaires s’applique même aux cadres déjà en retraite ou ayant changé de postes. 

La sélection, la formation, la planification du personnel et la nomination de cadres ont également bénéficié d’une plus grande attention pour pouvoir choisir les cadres intègres et exemplaires dans leur travail et dans la vie quotidienne, avec un grand prestige auprès de la population.

Ainsi, le contingent de cadres du niveau central au niveau local n'a cessé de croître tant en quantité que qualité.

Parallèlement au développement du personnel, la lutte contre la corruption, le gaspillage, les phénomènes négatifs et les groupes d’intérêts, a également été étroitement et prudemment dirigée par le Comité central, qui souligne qu’il n’existe pas de "zone interdite", pas d'exceptions ni de privilèges dans ce combat.

De nombreuses affaires de grave corruption, de détournement de biens publics provoquant une frustration dans la société et impliquant des cadres responsables de tous niveaux, y compris des dirigeants de haut niveau, ont été traitées et poursuivies en justice, avec des peines sévères.

La détermination du Parti et de l'État dans la lutte contre la bureaucratie, la corruption, le gaspillage, les phénomènes négatifs et les "groupes d’intérêts" est largement soutenue par la majorité des cadres, des membres du Parti et de la population.

Les résultats obtenus à ce jour ont contribué au succès des récents congrès des organisations du Parti de tous niveaux et favorisent les préparatifs du XIIIe Congrès national du Parti, prévu du 25 janvier au 2 février prochains.

Les avancées en termes d’édification et réajustement du Parti ont considérablement contribué à la promotion de l’unité et de la transparence au sein du Parti, à la consolidation de la confiance de la population en le Parti et l’État, à l’accélération du développement socio-économique national…
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre