03/02/2020 07:15
Déterminé sur la base du marxisme-léninisme et la pensée de Hô Chi Minh, le Parti communiste du Vietnam dirige le pays pour un développement durable, inclusif et intégré, en s'appuyant sur la rénovation et la créativité, en perfectionnant les institutions de l’économie de marché à orientation socialiste et celles de l'État de droit socialiste.

>>Ly Van Dang, un modèle de réussite chez les Dao
>>Le Parti communiste du Vietnam célèbre son 90e anniversaire



Le IIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam, organisé en septembre 1960 à Hanoï.                                                        Photo : VNA/CVN

S’appuyant sur la réalité et les conditions propres au Vietnam, conformément aux lois économiques et aux tendances de développement de l’Humanité, le Parti communiste du Vietnam a lancé et dirigé l’œuvre de Renouveau, notamment le renouvellement de la conception économique, passant d’une économie planifiée, concentrée et subventionnée à une économie de marché à orientation socialiste, promouvant l’industrialisation, la modernisation et l’intégration internationale. L’œuvre de Renouveau est le «produit» de la créativité et de l’esprit du Parti et du peuple, revêtant une signification primordiale sur le chemin d’édification du socialisme vietnamien, du pays dans son ensemble et réalisé par le peuple vietnamien. Le Renouveau pose de nouvelles problématiques théoriques et pratiques. Ce choix historique, processus d’un renouvellement en profondeur a redéfini tant la conception, la direction du développement socio-économique que les travaux politiques et idéologiques du Parti.

Autrefois économie fermée, subventionnée et boycottée, le Vietnam a procédé à son ouverture économique, jusqu’à devenir membre de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), du Forum de la coopération économique en Asie-Pacifique (APEC), de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et d’autres organisations internationales. Il participe à de nombreuses institutions dont les accords de libre-échange de nouvelle génération, s’intègre profondément à l’économie mondiale et ce dans tous les domaines : politique, défense, sécurité, culture et société. Grâce à son statut de membre des institutions internationales, le pays a pris l’option de contribuer activement à l’édification de ces dernières, devenant ainsi un partenaire de confiance et membre responsable de la communauté internationale. 

Vers un développement durable et inclusif

L’orientation socialiste s’exprime de manière conséquente dans tous les aspects de la vie socio-économique. Concernant l’objectif de développement, l’orientation socialiste place l’Homme au centre du développement, un développement pour tous et par l’Homme, ce afin de construire avec succès un socialisme selon la devise : "Un peuple riche, un pays puissant, démocratique, équitable et civilisé". Concernant le procédé de développement, l’orientation socialiste est traduite par un développement durable, inclusif et intégrant. Ce modèle de développement met l’accent sur l’harmonie entre croissance économique et développement culturel, sur le développement humain et l’égalité sociale ainsi que la protection de l’environnement.

L’option de développement du secteur privé constitue également un changement radical du Parti qu’il considère comme étant une "composante importante" de l’économie de marché à orientation socialiste, et un "moteur de l’économie". Le secteur privé a donc une "position importante à long terme".

Accélérer l’industrialisation et la modernisation

La croissance du Vietnam est parmi les plus fortes en Asie du Sud-Est.             
                                                                                     Photo : Trân Truong/CVN

Autrefois économie agricole ariérée, de petite envergure avec un PIB de 14 milliards de dollars et un PIB moyen par habitant de 250 dollars au début de l’époque de Renouveau, le Vietnam a évolué, enclenchant la réalisation puis l’accélération de l’industrialisation et de la modernisation nationale. En 2018, l’économie vietnamienne pesait plus de 245 milliards de dollars, le PIB moyen par habitant s’élevait à 2.580 dollars, et l’écart avec les économies des autres pays en termes de revenus s’était réduit considérablement. Concernant la structure économique, la part du secteur agricole s’est réduite de 14,8%, et les parts des secteurs industriel et tertiaire se sont élevées à 85,2%. En particulier, le taux de pauvreté a fortement chuté, passant de 60% au début de l’époque du Renouveau (fin des années 1980) à moins de 7% de nos jours. Plusieurs organisations internationales estiment que le Vietnam affiche l’une des plus fortes croissances de la région et même du monde, avec de belles perspectives pour l’avenir.

Ces résultats impressionnants résultent de la détermination du Parti dans l’application de son modèle de développement économique. Alors qu’auparavant la croissance économique s’appuyait essentiellement sur l’exploitation des ressources naturelles et une main-d’œuvre à bas coût, le Parti a choisi de s’orienter vers un développement économique durable et inclusif, et de procéder à la restructuration de l’économie ainsi qu’au perfectionnement du modèle de croissance dans tous les aspects : économique, technique, socio-économique et écologique. Le Parti a soutenu les plate-formes de créativité et d’innovation, l’augmentation de la productivité, l’application des progrès technoscientifiques et technologiques et l’amélioration de la qualité des ressources humaines.

Un Parti sain et puissant

Basé sur les demandes de développement pour la période 2016-2020, le document du XIIe Congrès national du Parti a souligné l’importance du développement socio-économique et de l’édification du Parti.

Premièrement, la direction du Parti s’appuie sur des théories et raisonnements solides. Le Parti pilote le développement socio-économique et procède aux travaux politiques et idéologiques en se basant sur les théories et en suivant de près la réalité. Selon le principe suivant, la réalité étant un critère de la vérité, le Parti accorde beaucoup d’importance à la synthèse des pratiques en vue de l’élaboration des théories, la résolution efficace et à temps des problèmes émergents et la garantie de l’harmonie des relations principales sur la politique, l’économie, la société, la technologie et l’environnement, reflétant les lois sur le renouveau et le développement au Vietnam.

Deuxièmement, la direction du Parti, par le biais de l’État, doit être institutionnalisée, notamment pour un renouvellement efficace de l’appareil du Parti, de l’État et du système politique. La construction d’un Parti sain et puissant va de pair avec le perfectionnement de l’État de droit socialiste, "l’État du peuple, pour le peuple et par le peuple", selon les normes de bonne gouvernance, au service du développement et réagissant de manière souple face aux problèmes émergeant. Dans le contexte de Parti unique au pouvoir, il est nécessaire de valoriser le rôle du Front de la Patrie, des organismes civils et la participation des citoyens dans la surveillance et la critique sociale.

En 2019, le Vietnam a enregistré une croissance de 7,03%, et ce malgré une concurrence accrue sur le marché mondial.                             Photo : VNA/CVN

Troisièmement, la direction judicieuse et lucide du Parti réside dans son contingent de cadres et membres compétents et intègres, répondant aux nouvelles demandes de la nation. Ces derniers temps, le Parti a fait grand cas du développement du contingent  de cadres, de la sélection de personnes talentueuses et intègres, capables d’assumer de hautes fonctions. Le Parti se renouvèle davantage, perfectionne les mécanismes de supervision et d’évaluation des cadres et s’intéresse au régime de rémunération et de traitement.

Le peuple au centre du développement

Quatrièmement, la direction du Parti est fortement liée au peuple. Les options du Parti et les politiques de l’Etat ont toutes comme finalité d’œuvrer pour le peuple et ses intérêts, d’améliorer ses conditions de vie. Le Parti s’appuie sur les intérêts du peuple pour déterminer ses objectifs de direction ; il prend la satisfaction du peuple comme instrument de mesure de ses activités. Le peuple est au centre de tous les processus du développement socio-économique. Le Parti veille à ce que tous les habitants participent au développement national et en bénéficient. L’édification de la solidarité et de l’unité au sein du Parti s’attache au consentement du peuple.  Dans leurs activités, les membres et cadres du Parti doivent savoir s’appuyer sur le peuple, être toujours proches du peuple pour comprendre ses pensées et aspirations.

Déterminé sur la base du marxisme-léninisme et la pensée de Hô Chi Minh, le Parti communiste du Vietnam dirige le pays pour un développement durable, inclusif et intégré, en s’appuyant sur la rénovation et la créativité, en perfectionnant les institutions de l’économie de marché à orientation socialiste, et les institutions de l’Etat de droit socialiste. Edifier un Parti solide en théories, fort en institutions, doté de membres talentueux, intègres et proches du peuple, tels sont les demandes préalables et les conditions sine qua non du succès de l’œuvre révolutionnaire du Vietnam dans cette nouvelle conjoncture en pleine mutation. 
 
Hoàng Hoa/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.