12/05/2019 17:38
Le Parti du Brexit de l'europhobe Nigel Farage s'envole en intentions de vote aux européennes avec 34%, soit plus que le Parti conservateur et le Parti travailliste réunis, selon un sondage publié dimanche 12 mai dans The Observer.

>>Royaume-Uni: sérieux revers aux élections locales pour les conservateurs
>>Les élections européennes se tiendront même en cas d'adoption du Brexit

 

Par rapport au précédent sondage, le Parti du Brexit double son avance sur le Parti travailliste. Photo: AFP/VNA/CVN

Par rapport au précédent sondage, le Parti du Brexit double ainsi son avance sur le Parti travailliste, lequel arrive en deuxième position avec 21% des intentions de vote (en chute de sept points).

Les Libéraux-démocrates, opposés au Brexit, sont crédités de 12% (en hausse de cinq points) et dépassent le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May, qui ne recueille que 11%, selon The Observer.

Ce sondage a été réalisé en ligne par l'institut Opinium Research entre mercredi  8 mai et vendredi 10 mai auprès d'un échantillon représentatif de 2.004 adultes britanniques.

Nouvellement créé, le parti de M. Farage se présente comme le sauveur du Brexit, capable de mener à bien le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Le Royaume-Uni devait à l'origine quitter l'UE le 29 mars mais a dû repousser deux fois la date du départ, faute de soutien des députés britanniques à l'accord de Brexit conclu en novembre entre Londres et Bruxelles.

La nouvelle date limite a été fixée au 31 octobre, ce qui oblige le pays à organiser des élections européennes en même temps que les 27 autres États membres de l'UE.

Au Royaume-Uni, le scrutin est prévu le 23 mai.

AFP/VNA/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.