09/10/2017 23:33
Les impacts des nouvelles introduites dans l’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA) en matière de travail, de protection de l’environnement, de propriété intellectuelle et de règlement des différends ; la perspective de coopération entre l’UE et le Vietnam. Tels sont les thèmes principaux du colloque international qui a lieu lundi et mardi (9 et 10 octobre) à l’École supérieur de commerce extérieur de Hanoï.

>>Le Vietnam espère devenir le plus important partenaire commercial de l'UE en ASEAN
>>Le Vietnam, destination commerciale prometteuse en ASEAN pour les entreprises européennes
 

Le colloque international «Le partenariat UE - ASEAN face aux partenariats concurrents des puissances d’Asie-Pacifique», les 9 et 10 octobre à Hanoï.
Photo : Quê Anh/CVN


Intitulé «Le partenariat Union européenne - ASEAN face aux partenariats concurrents des puissances d’Asie-Pacifique», le colloque international est organisé par l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoï (ESCE) et l’Université de Rennes 2 (France), avec le concours de l’ambassade de France au Vietnam, de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), de la Délégation de l’Union européenne au Vietnam. 

«Ce colloque s’inscrit dans le cadre des événements francophones en matière de la formation et de la gestion de notre école. Cela montre clairement nos orientations majeures vers le développement de la formation et de la recherche en coopération avec les partenaires étrangers, dont les universités et organisations francophones. Une des activités pour célébrer le 5e anniversaire du Département du droit de notre école», a fait savoir Bùi Anh Tuân, recteur de l’ESCE, lors de son discours d’ouverture du colloque.
 

Photo de famille des participants au colloque.
Photo : Quê Anh/CVN


«Le colloque intéresse beaucoup les experts. Ses 30 intervenants viennent essentiellement des universités françaises (Rennes 1, Rennes 2, Université de Tours, celle de Rouen) ; de l’Université de Gand (Belgique), de l’Université de Bocconi de Milan (Italie) ; des universités canadiennes (Université de Laval, Université du Québec, Université de Sherbrooke et Université d’Ottawa) ; de l’Université Brunei Darussalam (Brunei) ; de l’Université de Tsinghua (Chine) ; des universités vietnamiennes (ESCE, Université du droit de Hô Chi Minh-Ville, Académie diplomatique du Vietnam) et de la Délégation de l’Union européenne au Vietnam», a-t-il souligné.

D’après l’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary, le partenariat entre les universités de Rennes et l’ESCE est une image de «coopération universitaire» entre la France et le Vietnam. Il a ajouté que la France aujourd’hui est la première destination européenne pour des étudiants vietnamiens qui peuvent passer les formations délocalisées au Vietnam et poursuivent ensuite les formations en France.

Vers un nouveau réseau de recherche pluridisciplinaire
 

Un des thèmes principaux du colloque concerne les impacts des nouvelles introduites dans l’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam en matière de travail.
Photo : VNA/CVN


Les nouvelles normes introduites dans l’accord de libre échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA) en matière de travail, de protection de l’environnement, de propriété intellectuelle et de règlement des différends font l’objet d’une attention particulière du milieu des affaires. Les impacts de ces normes, la perspective de coopération entre l’UE et le Vietnam sont analysés sous différents angles du système économique, juridique, politique et des acteurs privés. Lors du colloque, les intervenants discutent des aspects économiques, juridiques et politiques de l’interaction entre le partenariat UE - ASEAN et les partenariats dans la région Asie-Pacifique dans le contexte du retrait américain de l’accord de partenariat transpacifique (TPP), ainsi que les impacts de ces partenariats sur l’avenir de l’intégration régionale de l’ASEAN, du Vietnam et des relations UE - ASEAN.

Ce colloque constitue une pierre angulaire pour le développement du nouveau réseau de recherche pluridisciplinaire, NODYPEX. L’objectif de ce dernier est de confronter le partenariat UE - ASEAN aux initiatives partenariales mises en œuvre dans l’espace géographique Asie-Pacifique par l’ASEAN, la Chine, les États-Unis. Ce réseau se propose d’analyser les différents niveaux d’interaction qui se manifesteront entre ces divers partenariats régionaux et interrégionaux, ainsi que l’impact de ceux-ci sur la future tendance d’intégration en sein de l’ASEAN et sur les relations partenariales UE - ASEAN.

Ce réseau associera divers établissements d’Asie (dont l’ESCE),  d’Europe (dont l’Université Rennes 2), d’Amérique du Nord (dont l’Université du Québec à Montréal). Il est ouvert à d’autres laboratoires et établissements d’Europe, d’Asie et de l’Amérique.

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.