25/03/2018 17:57
Le roman Le parfum de meurtre, de l’écrivain français, Annie Pietri, adapté par les étudiants de la Faculté de lettres françaises de l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville, a été présenté en soirée du 24 mars aux spectateurs francophones de la ville.
>>Journée “Portes ouvertes”, la rencontre des jeunes lecteurs francophones
>>Le premier prix de Fahasa : le livre Tuôi trẻ dáng giá bao nhiêu ?
>>Trois Nuage au pays des nénuphars

Camille (assise), joué par Quynh Nhu, étudiante de première année de la Faculté de lettres française.


D’une propre voix et d’une propre mise en scène, Le parfum de meurtre, une pièce de théâtre montée par quatre étudiants de troisième année de l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville que sont Nguyên Thi My Linh, Trân Yên Nhi, Trân Thi Truc Quynh et Lê Ngoc Diêp, soutenue par les professeurs de français de ladite faculté, a, encore une fois, transformé de vives inspirations aux amoureux de la langue de Molière à l’égard de l’apogée de la vie théâtrale sous le règne de Louis XIV. 

"Ce spectacle de théâtre a pour objectif d’honorer la 48e édition de la Journée internationale de la Francophonie, de maintenir les activités périscolaires traditionnelles des étudiants de français, permettant aux étudiants passionnés du théâtre de savourer leur créativité de cet art, une autre manière d’étudier cette matière",  a partagé Nguyên Bach Quynh Chi, doyenne de ladite faculté.

Les intrigues se tournent autour de deux personnages principaux, l’un dans le rôle de Camille, une jeune talentueuse qui est amenée comme serveuse à la cour pour fabriquer du parfum royal, et l’autre dans le rôle de Madeleine, la bien-aimée du roi. En raison de la jalousie de la part de Madeleine envers l’amour du roi pour la reine, Madeleine cherche à tuer la reine par l’injection du poison dans ce cadeau de meurtre. Pourtant, le complot est déjoué par Camille, et Madeleine a été punie par la suite.


Des danses inclues dans la pièce. 


Cette pièce de théâtre de genre mixte avec danse et chansons combinées, des décorations et des tenues vestimentaires sophistiquées, était l’une des manifestations du programme intitulé "la Soirée tradionnelle", 5e édition à ce jour, lancée par la faculté de lettres françaises.

"C’est à travers la passion de réussir à fabriquer un parfum royal de la jeune Camille que l’on souhaite faire passer notre message aux jeunes", a révelé Trân Yên Nhi, une des metteuses en scène de la pièce. "Par ailleurs, un autre message qui compte c’est que l’on salue et fait l’éloge de l’esprit des bienfaiteurs qui osent porter plainte contre les mauvais actes commis par la jalousie des vilains", a ajouté cette étudiante de troisième année.

Le parfum de meurtre, d’une durée de 60 minutes réparties sur 13 scènes, avec douze personnages sur scène, est bien nuancé par le choix des musiques, des éclairages et des affichages de synthèse qui simulent la vie de luxe qui se déroule à l’intérieur du château de Versailles, a attiré la participation des centaines de spectateurs francophones à l’amphithéâtre de l’école.


Texte et photos : Truong Giang/CVN

Source: CVN

 
 
 
  

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.