16/08/2018 10:10
Avec ses avantages en termes de situation géographique et d’environnement des affaires, le parc high-tech de Dà Nang est devenu un haut lieu de l’investissement dans le Centre.
>>Investissements: Dà Nang met les bouchées doubles
>>Dà Nang met le cap sur l’agriculture high-tech

Le parc high-tech de Dà Nang (Centre) a attiré jusqu’à ce jour dix projets.

Créée en 2011, la zone de hautes technologies de Dà Nang figure parmi les trois technopoles du Vietnam. Elle bénéficie d’un mécanisme juridique et fiscal spécifique pour attirer les investissements.

Conçue pour favoriser l’implantation des entreprises innovantes, la technopole de Dà Nang est appelée à devenir le fer de lance de l’économie du Centre et du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre).

Selon l’arrêté gouvernemental daté de 2018 sur un mécanisme spécifique pour la zone high-tech de Dà Nang, les nouveaux projets se verront appliquer un taux d’imposition préférentiel de 10% pendant 15 ans. Ceux dotés d’un capital d’investissement d’au moins 3.000 milliards de dôngs  bénéficieront d’un taux de 10% pendant 30 ans.

Dix projets de 250 millions de dollars

D’un montant d’investissement de 1.900 milliards de dôngs, la zone de hautes technologies de Dà Nang s’étend sur plus de 400 ha. D’après Doàn Ngoc Hùng Anh, vice-président du Comité de gestion du parc, un plan de promotion de la technopole a été déployé pour attirer les investisseurs étrangers. "Nous avons rencontré des investisseurs potentiels pour leur présenter les modalités d’implantation et les avantages fiscaux dont ils bénéficieront", a-t-il souligné.

En effet, la technopole de Dà Nang, à l’instar de celles de Hanoï (Hoà Lac) et de Hô Chi Minh-Ville, propose aux investisseurs des avantages fiscaux très intéressants. À titre d’exemples: les entreprises nouvellement implantées sont exemptées de loyer; les sociétés dont les investissements sont supérieurs à 3.000 milliards de dôngs acquittent un impôt de 10% pendant 30 ans; les investisseurs et leur famille, ainsi que les experts bénéficient d’un régime de visa préférentiel et peuvent se voir accorder, sous certaines conditions, un permis de séjour de longue durée.

Fabrication de fibres dans le parc high-tech de Dà Nang.

"Développer les sciences et les technologies est une priorité de la ville. La création de ce parc de hautes technologies permettra de dynamiser le Centre en créant des emplois. Elle aidera aussi à améliorer la qualité de la main-d’œuvre et favorisera les transferts de technologies", a indiqué Huynh Duc Tho, président du Comité populaire de Dà Nang.

Selon son comité de gestion, le parc high-tech de Dà Nang a attiré jusqu’à ce jour dix projets représentant près de 250 millions de dollars, dont trois japonais et sept vietnamiens. Il n’est pas seulement ouvert aux entreprises de hautes technologies, mais aussi à celles utilisant ces dernières pour fabriquer des articles de consommation courante tels que produits textiles ou équipements de sport.


Environ 700 entreprises des TI

Dà Nang recense près de 700 entreprises des technologies de l’information (TI) qui fournissent cinq groupes de services: fabrication, externalisation et fourniture de services logiciels (43%); services de distribution et d’achat de produits informatiques (29%); fabrication, assemblage et fourniture de services électroniques (7%); production et fourniture de services de contenu numérique (5%); et autres services.

En 2017, son parc des logiciels a atteint 100% de taux d’occupation, avec 75 entreprises nationales et étrangères en activité, représentant un investissement de près de 1.800 milliards de dôngs et 2.400 emplois créés.

L’année dernière, le secteur de l’information et de la communication de Dà Nang a réalisé un chiffre d’affaires total de 21.750 milliards de dôngs (plus de 933 millions de dollars), soit 103,5% du plan annuel et une hausse de 9% par rapport à 2016. Sur ce total, les TI (industrie du logiciel et contenu numérique) ont rapporté 14.400 milliards de dôngs (environ 618 millions de dollars, contribuant à environ 5,4% du PIB de la ville.
 

Texte et photos: Thê Linh - Pham Kiên/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.