19/01/2019 07:55
D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.

>>Champ de fleurs de sarrasin en banlieue de Hanoï
>>Fête des fleurs de sarrasin sur le plateau rocheux de Dông Van à Hà Giang
>>Hanoï sous le signe des marguerites Daisy

 

Cúc hoa mi (marguerite garrulaxe), tuy diêp (Cleome spinosa), xác pháo (Salvia splendens), da yên thao (Petunia), ngoc thao (Impatiens), rose,... un paradis des fleurs qui en met plein les yeux des visiteurs dès l’entrée. Ici, les fleurs sont aménagées en planches ou bien en berge. "C’est magnifique. Jamais dans ma vie, je n’ai vu autant de fleurs. J’espère que j’aurai de belles photos avec mes amis dans cette vallée", partage Nguyên Bich Thuy, une visiteuse hanoïenne.

Auparavant, le parc était réservé à la plantation de fleurs de lotus. Puis, le propriétaire Bùi Manh Hiêu a décidé de l’aménager. Il a créé un parc floral. "Au début, j’ai versé environ 2,5 milliards de dôngs. Pour l’année 2018, le chiffre est de quelque 1,5 milliard de dôngs. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas encore enregistré de bénéfices mais j’espère que dans un futur proche, cela se fera. Pour moi, ce qui est important, c’est d’apporter aux visiteurs un espace couvert de nombreuses espèces de fleurs", confie-t-il.

Un paradis des fleurs proche du lac de l’Ouest.


L’une des plus précieuses espèces plantées dans le parc est le tuy diêp. C’est une plante annuelle gracieuse dont la floraison est particulière, avec ses petites fleurs disposées en haut de la tige, formant une boule qui ressemble à une araignée.

Les grandes étamines des fleurs longuement pédonculées sont proéminentes et regroupées en épis lâches. Le port léger du cléome lui confère une esthétique appréciée dans les jardins d’ornement. Ses feuilles vertes palmées de 10 à 12 cm de long se divisent en 5 à 7 folioles ovales couvertes de poils glanduleux. La base de chaque pétiole est épineuse.

 

La beauté des fleurs "tuy diêp" invite une visiteuse hanoïenne à prendre une photo de souvenir au milieu de la superficie réservée à la plantation de ces cleomes spinosas.


Si le tuy diêp, une espèce précieuse, se trouve ici, le parc réserve sa majeure partie aux fleurs ngoc thao. Cette plante herbacée est aussi très connue sous le nom de balsamine, patience ou impatience.

Les balsamines sont des plantes vivaces annuelles, très frileuses. Leurs tiges vertes pleines, charnues, sont riches en sève et cassantes. Foisonnantes, les feuilles de petite taille et de forme ovale sont semi-translucides, lisses au toucher et présentent des bords quelquefois dentelés ou lisses. Certaines fleurs sont décoratives par leur feuillage teinté de bronze, de jaune ou panaché.

Les fleurs sont plates, asymétriques, mesurent entre 3 et 5 cm de diamètre, avec un éperon coloré de grande taille: elles arborent des tons très variés: rouge, violet, blanc, rose ou panaché. Certaines sont doubles. Elles peuvent être solitaires ou en grappes.

Et voici les fleurs "ngoc thao", une plante herbacée aussi très connue sous le nom de balsamine, patience ou impatience.


Paradis des fleurs

Chaque jour, le parc accueille de nombreux visiteurs: familles, groupes d’amis, amoureux, photographes, mannequins… Ils viennent s’y promener, profiter de la nature, prendre de belles photos, ou bien tout simplement admirer un paradis des fleurs au cœur de la capitale.

Quelque 200 variétés de fleurs ont été plantées ici, vietnamiennes et étrangères (des Pays-Bas, des États-Unis, de France…).

Le weekend, le parc floral accueille un grand nombre de visiteurs venus prendre des photos.


Pour rendre le parc encore plus beau, le propriétaire a ajouté des petits ponts, des motos anciennes, des petites maisons en bois… Des espaces sont aussi destinés à la gastronomie, aux loisirs, aux jeux traditionnels. "Prendre le déjeuner avec mes amis, en plein air, avec autour de nous, des myriades de fleurs, rien n’est plus formidable! Ce parc a été bien aménagé", avoue Vu Thê Chiên, un habitant de Hai Phong (Nord). Il a décidé de s’y rendre pour voir ce lieu qu’il connaissait seulement par les médias. "Je reviendrai certainement et j’inviterai mes amis", affirme-t-il.
 

La beauté des fleurs "xác pháo" de couleur violette attire une visiteuse hanoïenne.


À l’avenir, le patron du parc, Bùi Manh Hiêu, souhaite organiser des festivals de fleurs annuels. L’objectif est d’apporter des espaces culturels originaux aux visiteurs.

Les fleurs multicolores forment des paysages à couper le souffle au parc des fleurs Hô Tây.


Alors que les espaces verts de la capitale reculent à cause du processus d’urbanisation, le parc floral constitue un lieu original, un espace calme et relaxant. Il peut se visiter en toutes saisons. Que ce soit au printemps, en été, en automne ou en hiver, les visiteurs découvriront les fleurs multicolores formant des paysages à couper le souffle. Rien de mieux que d’y aller pour s’en rendre compte. De belles photos pour le Têt traditionnel du Cochon 2019. Pourquoi  pas?
 

Parc floral de Hô Tây

* Au carrefour Nhât Chiêu, au bord de l’extrémité nord du lac de l’Ouest, arrondissement de Tây Hô, à Hanoï.

* http://www.facebook.com/thunglunghoahotay.

* Prendre les bus N°13 ou 55, 55B, avec l’arrêt à 596, rue Lac Long Quân. Tourner à la ruelle N°399, puis aller tout droit le long du bâtiment du Service de l’électricité de Hanoï. 

* Prix d’entrée: 100.000 dôngs/adulte, 50.000 dôngs pour les enfants et étudiants présentant une carte.

 

Texte et photos: Phuong Mai/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.