02/04/2022 16:04
Le pape François s'envole samedi 2 avril pour une visite de deux jours dans l'archipel méditerranéen de Malte, où il devrait renouveler ses appels à la paix et à l'accueil au moment où des millions d'Ukrainiens affluent en Europe.
>>Le pape conclut sa visite historique en Irak devant des milliers de fidèles
>>Le pape entame "content" sa visite historique en Irak

Le pape François le 30 mars au Vatican. Photo : AFP/VNA/CVN

Attendu à 10h00 (08h00 GMT), le souverain pontife de 85 ans prononcera un premier discours devant les autorités et le corps diplomatique au palais présidentiel de la capitale, La Valette. L'après-midi, il rejoindra en catamaran Gozo (Nord), l'une des trois îles habitées, où il présidera une prière au sanctuaire national de Ta'Pinu.

Après Jean Paul II en 1990 et 2001 et Benoît XVI en 2010, François est le troisième pape à visiter Malte. À la veille de sa visite, il s'est présenté en "pèlerin" prêt à fouler une "terre lumineuse" sur les traces de Saint Paul, patron de l'île.

Si le catholicisme est toujours inscrit dans la Constitution, la religion a subi ces dernières années un net recul et le pape devrait encourager l'évangélisation dans un contexte de baisse des vocations.

S'exprimera-t-il en filigrane sur la corruption endémique qui frappe le pays? L'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia en 2017, qui a choqué le pays et le monde, a ravivé les accusations de laxisme autour de ce fléau.

Sur le port de La Valette, les drapeaux jaune et blanc du Vatican flottent aux côtés de ceux de Malte. "Bienvenue, Pape François", peut-on lire sur des affiches. Ce voyage, son 36e à l'étranger depuis son élection en 2013, verra le jésuite argentin retrouver sa traditionnelle "Papamobile" pour saluer la foule.

Sur les routes de l'ancienne colonie britannique, le visage souriant du Saint-Père a remplacé les affiches électorales installées pour le scrutin de la semaine dernière, à l'issue duquel le gouvernement travailliste a remporté un troisième mandat.

"Il est très admiré. Mais peut-être pas assez écouté... Il y a une grande différence entre l'admirer et appliquer ce qu'il dit", confie Simone Torpiano, retraité maltais de 80 ans.

"Il va nous dire d'être plus accueillant, particulièrement envers les migrants... Pour une petite île, nous faisons déjà beaucoup mais il y a parfois un air de racisme basé sur la couleur" de peau, déplore-t-il.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Le Vietnam appelle l'APEC à soutenir la promotion du tourisme international Le vice-ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Doan Van Viêt, a appelé les ministres et chefs des délégations de l'APEC à renforcer les échanges et le soutien à la politique d’ouverture du tourisme international, lors de la 11e réunion des ministres du Tourisme de l’APEC, tenue vendredi 19 août à Bangkok, en Thaïlande.