13/04/2019 17:21
Le Palais de Tokyo à Paris donne ce week-end toute sa place à la démesure pour la cinquième édition du Festival "Do Disturb" où 28 artistes effectueront différentes performances artistiques impressionnantes du 12 au 14 avril.
>>Un festival pour valoriser le patrimoine préislamique et le tourisme
>>Gaillac accueille le 2e festival des lanternes "Fééries de Chine"

Performance d'artistes au Festival "Do Disturb", le 12 avril au Palais de Tokyo.
Photo: AFP/VNA/CVN

Des 30 tonnes de sable déversées pour recréer une île déserte sur laquelle un collectif d'artistes s'est échoué à une main géante errant au milieu des visiteurs, en passant par un ring où s'affronteront danseurs de hip-hop et boxeurs: les artistes auront carte blanche.

"Certaines de ces performances durent six heures d'affilée. Le spectateur a ainsi la possibilité d'entrer et de quitter à n'importe quel moment la narration", explique Vittoria Matarrese, commissaire du festival.

Le collectif la Horde, qui veut démocratiser la danse contemporaine, recréera un "festival dans le festival" mêlant danse, vidéo et musique.

L'événement se veut ainsi participatif, à l'image de cette performance de l'artiste américaine Lacey Dorn, qui jouera les rôles de blondes au cinéma, de Sharon Stone à Catherine Deneuve en passant par Marilyn Monroe, à la demande du public, interrogeant ainsi les stéréotypes.

La pop occupera également une place importante dans ce festival: le visiteur aura l'occasion de pratiquer le tarot dans un jeu où les stars de la pop culture remplacent les traditionnels arcanes ou écouter l'artiste Gery Georgieva, qui revisitera les chansons de Beyonce à travers le folklore bulgare.

Les quelques 12.000 visiteurs attendus du 12 au 14 avril pourront profiter des différentes expositions du Palais, qui resteront ouvertes durant le festival.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).