21/02/2021 20:35
L'industrie 4.0 change nos vies d'une manière à laquelle les gens pensent rarement. Cela change même nos habitudes culturelles traditionnelles. À quoi ressemblera le Nouvel An lunaire à l'ère 4.0 ?
>>Les fruits confits du Têt, une tradition savoureuse
>>Plateau traditionnel du Têt, culture culinaire unique
>>Le bánh chưng đen, une spécialité des Tày pour le Têt

Bánh chung, plat emblématique du Têt Nguyên Dan. Photo : VTV/CVN

Têt Nguyên Dan (la fête du Nouvel An lunaire) est une fête avec de fortes caractéristiques culturelles vietnamiennes. C’est également la fête la plus importante de l'année pour les Vietnamiens. Le Nouvel An a une signification  profonde pour chaque personne.

Le Nouvel An lunaire est l'occasion pour chacun de se souvenir de ses racines et d'exprimer sa gratitude envers ses ancêtres et sa patrie. D'un autre point de vue, le Têt est l'occasion pour chacun de rendre grâce au Ciel et à ceux qui sont décédés. "Les arbres ont des racines, les ruisseaux ont des sources", ce sens est toujours caché et éveille en chaque Vietnamien de la gratitude, pour qu'à la fin de chaque année et en accueillant la nouvelle année, il exprime ses sentiments les plus intimes.

Le Nouvel An lunaire sème des espoirs, des aspirations et des croyances. Le transfert entre la nouvelle année et la vieille année, entre le jour et la nuit, entre le brouillard et la lumière du soleil… rend les arbres luxuriants. C’est aussi le moment de réveiller de nouveaux espoirs dans le cœur de chacun.

Le Têt crée une nouvelle vitalité, qui favorise la créativité, aide chaque personne à s’attirer la chance, à se créer des opportunités à la recherche de nouvelles bonnes choses dans la vie.
Le Nouvel An lunaire sème des espoirs, des aspirations et des croyances.
Photo : Minh Duc/VNA/CVN 

Le Têt Nguyên Dan remonte à l'Antiquité. Il a toujours été caché au plus profond du cœur de tous les Vietnamiens. Le Têt n'est pas seulement une fête, mais une culture, une coutume, un comportement, une habitude, une âme, une personnalité, une pensée très vietnamienne, où il est difficile de séparer le concept du phénomène.

Si l'Industrie 4.0 crée une nouvelle façon de se déplacer, d'appeler un taxi via des applications, les visites des enfants et petits-enfants aux grands-parents et aux parents resteront intactes.

Grâce aux réseaux sociaux et à une connexion directe immédiate, les enfants ne sont pas éloignés de leurs parents même s’ils vivent à des dizaines de milliers de kilomètres. Ils se voient toujours sourire, disant directement les vœux du Nouvel An via leur ordinateur ou leur smartphone.

Les cartes 3D, la musique et les chansons du Nouvel An sont partagées par des amis en même temps avec un grand groupe via les réseaux sociaux. Le jour du Nouvel An à l'ère 4.0 ne fait pas de distance géographique loin, il augmente même la nostalgie et le bonheur des amis qui ne se sont pas rencontrés depuis des décennies.

De nouveaux services pour les achats en ligne peuvent apporter toutes les spécialités et les plats délicieux de toutes les provinces à tous les Vietnamiens, rendant les plateaux du Têt abondants, diversifiés et variables avec une variété d’applications.

Le Nouvel An lunaire est toujours et restera à jamais dans l'esprit des Vietnamiens, comme il l'a toujours été : une valeur vietnamienne, une âme vietnamienne où chacun peut trouver refuge avec son esprit, sa nostalgie et sa croyance en la vie. Le Nouvel An lunaire de l'ère 4.0 technologie ne changera pas ces valeurs. Ce sont des valeurs familiales, un amour profond et de la gratitude.

CPV/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.