24/12/2018 11:02
Les Hà Nhi sont l’une des 20 communautés ethniques de la province de Lai Châu (Nord). Cette communauté préserve bien des coutumes ancestrales et leur Nouvel An traditionnel a lieu au 11e mois lunaire.
>>Le Génie du foyer des Hà Nhi
>>Le Têt à Lai Châu avec les Hà Nhi

Lors du Nouvel An traditionnel, les Hà Nhi organisent un banquet commun.
Photo: VOV/CVN

Le dragon étant l’un des douze signes du zodiaque chinois, chaque mois comprend deux ou trois jours placés sous ce signe. Les Hà Nhi peuvent choisir l’un de ces jours pour célébrer leur Nouvel An traditionnel. La fête dure trois jours à compter de celui du dragon mais il arrive que, compte tenu de leurs disponibilités respectives, tous les villages Hà Nhi ne célèbrent pas le passage à la nouvelle année en même temps. 

À l’approche du Nouvel An, Les Hà Nhi nettoient et embellissent leurs maisons et le village. La préparation des plateaux d’offrandes à mettre sur l’autel des ancêtres est confiée aux femmes. En fait, les ancêtres disposent de deux autels dans une maison Hà Nhi, le premier étant réservé aux ascendants du côté du mari et le second, aux ascendants du côté de la femme. Le premier est installé au-dessus du lit du couple et le second, dans un coin de la cuisine, qui est l’endroit dévolu aux femmes, comme le sous-entend Chu Po Chu, un Hà Nhi du district de Muong Tè, dans la province de Lai Châu.

"Ce sont les femmes qui s’occupent du culte des ancêtres, car elles passent le plus clair de leur temps à la maison et à faire du ménage. Les offrandes sont simples, nous présentons ce que nous avons chez nous: du porc ou du poulet, du riz et de l’alcool", dit-il.

Plus la famille est aisée, plus ses plateaux d’offrandes sont copieux. Les indispensables sont les gâteaux de riz gluant, l’alcool, le gingembre, le sel, le piment, le riz et la viande. Dans la croyance populaire, le porc est la viande par excellence à présenter aux ancêtres, car c’est une marque de prospérité.

Lorsqu’ils se prosternent devant les autels des ancêtres, les Hà Nhi les remercient de leur avoir apporté de bonnes récoltes et les prient de continuer à bénir leur vie. Ils arborent leurs plus beaux costumes pour sortir, participer à des jeux populaires, chanter et danser. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.