27/01/2020 21:33

>>Le nombre de décès bondit à 80, des étrangers en attente d'évacuation
>>La Malaisie confirme un nouveaux cas
>>La Chine met en quarantaine Wuhan, au coeur de la mystérieuse épidémie

L'épidémie du nouveau coronavirus (2019-nCoV) pourrait coûter 100 milliards de bahts (environ 3,26 milliards d'USD) aux industries touristiques thaïlandaises et asiatiques, a averti un économiste. Les estimations préliminaires de l'impact sur le tourisme et les filières connexes en Thaïlande et dans d'autres pays asiatiques se situent entre 80 et 100 milliards de bahts, si la propagation du virus est maîtrisée début mars, selon Anusorn Tamajai, directeur du Centre de recherche économique et commerciale de l'Université Rangsit, rapporté par le journal thaïlandais The NationAnusorn Tamajai a averti que l'impact pourrait être plus grave que celui du SRAS il y a 17 ans. Si le virus n'est pas contrôlé d'ici mars, le coût pourrait être encore plus élevé, a-t-il déclaré, ajoutant que l'économie thaïlandaise ne pourrait enregistrer qu’une croissance de 1,8 à 2,4% au premier et au deuxième trimestres. Selon lepetitjournal.com, le nombre de cas confirmés de personnes ayant contracté la maladie en Thaïlande est passé dimanche à huit.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.