08/02/2019 17:35
Le Nord-Ouest devient plus animé au printemps avec ses fêtes traditionnelles, ses marchés ethniques aux couleurs chatoyantes. Cette superbe région fascine les visiteurs.
>>Les H'mong de Son La accueillent leur Têt traditionnel
>>La fête des fleurs de bauhinie en mars à Diên Biên

Les plantations de théiers à Môc Châu, province de Son La (Nord-Ouest), constituent une destination incontournable.
Photo: Hoàng Phuong/CVN

Le Nord-Ouest est réputé pour la diversité culturelle des ethnies minoritaires qui y vivent. La région abrite les minorités ethniques Thai, H'mông, Tày, Nùng, Dao, Muong, Kho Mu, La Ha, Xinh Mul, Xá, Máng… etc. Chaque ethnie a sa propre fête et la plupart des fêtes sont organisées au printemps, la saison la plus belle de cette région.

Au printemps, les H'mông, dans le district frontalier de Phong Thô, province de Lai Châu, organisent la fête Gâu Tào, lors de laquelle ils prient pour une progéniture nombreuse et le bonheur au sein de leur famille. Au printemps, les touristes peuvent entendre les douces mélo-pées du kèn lá (flûte de feuille), un instrument des garçons H'mông, qui expriment les sentiments entre garçons et filles.

Les Thai du district de Phong Thô célèbrent pour leur part le festival Then Kin Pang, au ruisseau Nâm Lùm, en vue de remercier les forces occultes d’avoir guéri les maladies des habitants. Ce festival comprend de nombreux jeux populaires, notamment celui des éclaboussures où l’on se jette joyeusement de l’eau à la figure. Un rite qui vise à demander la pluie, nécessaire pour des récoltes abondantes. On pense aussi que plus on est mouillé, plus on favorise la chance et la santé. Les Thai organisent encore la fête Nàng Han. Selon la légende du peuple Thai, Nàng Han est une héroïne qui a lutté contre des envahisseurs pour protéger les villageois. Dans cette fête, le lancer des con (boule de tissu colorée) est indispensable.

Le printemps, c’est le moment où les fleurs des bauhinias teignent de blanc le flanc des montagnes. Les Thai de la commune de Muong Sang, district de Môc Châu, tiennent aussi dans cette belle saison leur propre festival en vue de remercier les génies pour leur protection, une météo clémente et des récoltes abondantes.

La fête Gâu Tào vise à remercier les divinités pour avoir donné aux H’mông une belle récolte. 
Photo : DL/CVN

Au-delà de la chaîne de Hoàng Liên, sur le plateau de Dào San, province de Lai Châu, c’est le moment où la communauté des Dao commence à sélectionner un jour faste pour célébrer la cérémonie Tu cai, appelée encore Câp sac. Cette pratique marque un événement important dans la vie des hommes: le passage à l’âge adulte. C’est l’événement le plus important dans la vie des jeunes hommes Dao, généralement suivi par un mariage.

Remontant la rivière Noire vers les hameaux de l’ethnie Hà Nhi, dans la commune frontalière de Ka Lang, district de Muong Tè, province de Lai Châu, les touristes peuvent se mêler à l’atmosphère effervescente du festival Ga Ma Thu. L’événement vise là aussi à remercier les génies pour les bonnes récoltes de riz et la santé octroyées aux habitants. Pendant les jours de fête, les touristes sont traités comme des enfants du hameau de retour après une longue période d’éloignement. Les vieillards du village leur donnent un œuf teint de couleur rouge pour que les génies les protègent pendant toute l’année.

N’importe où dans la région du Nord-Ouest, malgré des conditions de vie difficiles, les touristes peuvent admirer des visages radieux, épanouis, exprimant une confiance sereine en la vie et en un bel avenir.

Au printemps, outre ses fêtes traditionnelles, la région du Nord-Ouest offre les paysages les plus extraordinaires du pays. Les routes zigzaguant entre les rizières, les vallées brumeuses, les petites bourgades perdues dans les montagnes, les maisonnettes coquettes, les pêchers et bauhinias en fleurs offrent aux visiteurs un festival de couleurs.

À 200 km de Hanoï, le plateau de Môc Châu (district du même nom, province de Son La) n’est pas un nom étranger pour les touristes. La fraîcheur du climat donne à ce plateau une beauté particulière. Môc Châu est constellé de prairies naturelles et de collines de thé verdoyantes. Au printemps, ce plateau offre un autre paysage féérique avec ses routes aux bas-côtés fleuris où pêchers, abricotiers et bauhinias, moutardes, etc. s’épanouissent. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.