17/11/2020 22:56
Selon un rapport récent sur l’économie numérique de l’Asie du Sud-Est en 2020 publié conjointement par Google, Temasek et Bain & Company, l’e-commerce au Vietnam a connu (en 2020) une croissance de 46% et le pays compte le taux de nouveaux internautes le plus élevé de toute l’Asie du Sud-Est.
>>Le marché publicitaire sur téléphone portable pourrait atteindre 211 millions d’USD
>>E-commerce, une opportunité d'accéder au marché américain

Durant la COVID-9, le taux de nouveaux internautes du Vietnam est le plus élevé de l’Asie du Sud-Est. 
Photo : VNA/CVN

Selon ce même rapport, l'économie numérique des six pays que sont Singapour, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam, compte 40 millions de nouveaux internautes en 2020, ce qui porte le nombre total des utilisateurs d’Internet à 400 millions.

Malgré un contexte économique difficile dû à l’épidémie du COVID-19, le secteur numérique en Asie du Sud-Est continue de croître fortement, avec un chiffre d’affaires de 100 milliards d’USD en 2020 et le potentiel pour atteindre le cap des 300 milliards d’USD d'ici 2025.

Un changement important s’est opéré dans la structure de l'économie numérique de cette région. Le commerce électronique a explosé et est devenu le secteur le plus important de l'économie numérique avec un chiffre d’affaire de 62 milliards d’USD en 2020 et une croissance de 63%. Ce secteur devrait poursuivre sa trajectoire pour viser un chiffre d’affaires de 172 milliards d’USD d'ici 2025.

Au Vietnam, du fait de la distanciation sociale imposée par la COVID-19, les utilisateurs ont commencé à rechercher des solutions via Internet pour éviter tout contact direct. Beaucoup de gens se sont donc tournés vers les services numériques. Plus précisément, le taux des nouveaux utilisateurs au Vietnam représente 41% des internautes totaux ; c’est le taux le plus élevé en Asie du Sud-Est. Et 94% des nouveaux utilisateurs ont l'intention de continuer à utiliser ces services numériques une fois la pandémie terminée.

Ce rapport indique aussi qu'avant l’épidémie, les Vietnamiens passaient en moyenne 3,1 heures/jour sur Internet à des fins personnelles. Lors de la distanciation sociale, ce nombre est monté en flèche à 4,2 heures/jour et est redescendu maintenant à 3,5 heures/jour. Huit utilisateurs sur 10 pensent que la technologie est un outil très utile et pratique en période de pandémie et que la technologie est devenue une partie indispensable de leur vie quotidienne. La valeur totale de l'économie numérique du Vietnam est estimée à 14 milliards d’USD.

Les secteurs à forte croissance dans l'économie numérique de l'Asie du Sud-Est sont le commerce électronique, la livraison de nourriture et les médias en ligne. En particulier, le paiement numérique est passé de 600 milliards d’USD en 2019 à 620 milliards d’USD en 2020 et devraient atteindre 1,2 billion d’USD d'ici 2025.

Les communications en ligne ont également augmenté de 22% pour atteindre 17 milliards d’USD en 2020 grâce à une augmentation des fournisseurs de streaming vidéo, avec un facteur de croissance de 12 au Vietnam et de 18 en Thaïlande.

En particulier, le nombre d'investissements dans la technologie en Asie du Sud-Est a augmenté de 17% entre le premier semestre 2019 au 2020. Cependant, la valeur totale des transactions commerciales a légèrement diminué, passant de 7,7 milliards d’USD à 6,3 milliards d’USD, en raison de la baisse des investissements importants dans les starts-ups.

À noter que la valeur des transactions dans le secteur de la finance numérique (FinTech) a bondi à 835 millions d’USD au premier semestre de 2020, contre 475 millions d’USD au cours de la même période de 2019.

Nguyên Tùng/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.