15/05/2020 18:13

Une nouvelle étude révèle que les hommes atteints du nouveau coronavirus sont deux fois plus susceptibles d'être admis aux unités de soins intensifs que les femmes testées positives au virus en Australie. Environ 67% des hommes atteints du COVID-19 sont admis aux unités de soins intensifs par rapport aux 31% des femmes, tandis que les personnes de plus de 60 ans représentent 69% des patients en soins intensifs, révèle cette étude publiée vendredi 15 mai par l'Université Monash. L'étude, qui a rassemblé les données de 33 unités de soins intensifs, montre que 149 personnes ont été admises dans ces unités à travers le pays-continent depuis le 14 mars pour des symptômes du nouveau coronavirus. Près de 41% des patients admis aux unités de soins intensifs sont âgés de 70 à 79 ans, indique ce document, qui souligne que les patients souffrant de diabète, d’insuffisance cardiaque et d'obésité sont beaucoup plus susceptibles d'être admis aux unités de soins intensifs. Selon le Professeur Andrew Udy de l'Université Monash, cette étude fournit des donnés importantes sur les thérapies, les soins et les interventions médicales prodigués aux patients atteints du COVID-19. "Cela signifie que nous pouvons informer les médecins et améliorer les thérapies proposées, ainsi qu'évaluer les ressources, en particulier si nous connaissons une augmentation soudaine des cas au cours des prochains mois", a déclaré le Professeur Udy.


APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...