03/11/2020 15:44
Le nombre de touristes étrangers se rendant au célèbre site archéologique d'Angkor au Cambodge au cours des dix premiers mois de 2020 a chuté de 78% par rapport à la même période de l’année dernière, a annoncé l’Entreprise d’Angkor dans un communiqué publié lundi 2 novembre.
>>Cambodge : le tourisme international devrait reprendre son rythme en 2021
>>Cambodge : adoption d’un projet de loi sur la gestion des jeux commerciaux

Le célèbre site archéologique d'Angkor au Cambodge.
Photo : VNA/CVN

Près de 398.500 étrangers ont visité Angkor entre janvier et octobre, en baisse de 78% en un an, selon le communiqué.

L'Entreprise d'Angkor - Angkor Entreprise, l'agence étatique chargée de la gestion des revenus d'Angkor, a ajouté que le site avait généré pendant cette période des recettes brutes de 18,55 millions de dollars grâce à la vente de billets d’entrée, soit une baisse de 77% en variation annuelle.

En octobre, le site a accueilli 2.244 touristes étrangers et a réalisé 93.598 dollars de recettes, en baisse respectivement de 98,4% et 98,5% en glissement annuel. Cette forte chute est causée par le COVID-19.

Situé dans la province de Siem Reap, dans le nord-ouest du Cambodge, le site archéologique d'Angkor, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) depuis 1992, est la destination touristique la plus populaire du royaume.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.