25/02/2017 16:36
2017 démarre sur une note stable côté chômage, avec 3,47 millions de personnes sans aucune activité en janvier en métropole, en pleine campagne présidentielle où la lutte contre ce fléau, qui reste massif, est un enjeu majeur.
>>Emploi : redressement dans l'OCDE mais les salaires trainent

Pôle emploi publie les chiffres du chômage de janvier, à l'aube d'une année électorale où la lutte contre ce fléau sera un enjeu majeur.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) a progressé de 800 personnes par rapport à décembre 2016 (0%) mais recule de 2,5% sur un an, a annoncé vendredi 24 février le ministère du Travail. Même stabilité en France entière (Outre-mer incluse), où le nombre de chômeurs s'élève à 3,72 millions de personnes (-2,5% sur un an).

Compte tenu des demandeurs d'emploi exerçant une petite activité, le nombre d'inscrits a progressé en janvier de 0,4% sur un mois, s'établissant à 5,49 millions en métropole. "L'évolution du nombre de demandeurs d'emploi reste favorable en tendance, notamment pour les jeunes et les demandeurs d'emploi de longue durée", a souligné Myriam El Khomri, ministre du Travail se disant "mobilisée jusqu'au bout pour réduire le chômage", dans un tweet.

L'indicateur a connu l'année dernière sa première baisse depuis 2007, Pôle emploi voyant plus de 105.00 chômeurs quitter ses listes en métropole : la concrétisation de "l'inversion de la courbe du chômage" promise par François Hollande est arrivée, mais avec trois ans de retard.

La stagnation de janvier, fait peu fréquent

La stagnation de janvier, fait peu fréquent depuis quelques années, pourrait s'expliquer par un ralentissement des déclarations d'embauche en janvier, ainsi que par des défauts d'actualisation des demandeurs d'emploi "inférieurs à la moyenne", avance le ministère.

Elle intervient après un mois de décembre à la hausse, mais nettement mois fort qu'annoncé : +9.200 chômeurs, au lieu de 26.100, selon les chiffres révisés du ministère.

Comme en 2016, la baisse a continué de profiter aux jeunes,(-0,3%, -8% sur un an), quand le nombre de chômeurs seniors, lui, a continué de se dégrader (+0,6%, +2,8% sur un an). L'indicateur pour cette tranche d'âge "retrouve son niveau de l'été 2011", selon le ministère.

Le nombre de chômeurs de longue durée (plus d'un an), petite activité comprise, est également stable sur un mois, à 2,4 millions, mais en baisse de 2,7% sur un an.

La catégorie B, qui comprend les demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite inférieure à 78 heures par mois, a légèrement diminué en janvier (-0,3%) mais la C (plus de 78 heures) a progressé de 1,9%, et de 9,6% sur un an.

Le ministère souligne qu'au sein de cette catégorie, les "deux tiers travaillent à trois-quart temps ou plus, dont plus de 40% à temps plein, soit 870.000 personnes", mais qui restent inscrites à Pôle emploi parce qu'elles ont pour la plupart un contrat précaire.

AFP/VNA/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Les circuits touristiques sur l’île de Ly Son Ly Son, surnommée "l’île des fées", est prisée par les touristes vietnamiens et étrangers pour ses panoramas naturels exceptionnels et ses nombreux vestiges historiques et culturels.