16/03/2018 18:53
>>L'INSEE confirme une accélération de l'emploi privé en 2017
>>Assurance chômage : les syndicats retoquent le projet anti-précarité du patronat
>>Le taux de chômage à 9,4% en métropole au 3e trimestre

Le nombre de chômeurs belges indemnisés est repassé sous la barre symbolique des 500.000 unités, ce qui n'était plus arrivé depuis 1981, selon un rapport annuel publié jeudi 15 mars par l'Office national de l'emploi (ONEm). Au cours des quatre dernières années, depuis l'avènement du gouvernement de Charles Michel, le nombre de chômeurs a baissé de 163.768 unités. Selon le rapport de l'ONEm, trois facteurs expliquent cette évolution favorable. Tout d'abord, la reprise économique des quatres dernières années en Belgique où l'emploi a augmenté de 66.000 unités en 2017 et de 184.000 unités depuis 2014, selon la Banque nationale en Belgique. Il y a également un effet démographique. Ces dernières années, la population active et la population en âge de travailler ont moins augmenté qu'auparavant et les départs à la pension sont plus nombreux.    Enfin, il y a une nette baisse des dépenses de l'ONEm et l'effet de plusieurs réformes pour soutenir l'emploi ou réformer l'assurance chômage où le nombre personnes qui sont arrivées au terme de leur période d'indemnisation est en chute libre. Aujourd'hui, un chômeur en Belgique touche 1.065,65 euros par mois en moyenne. Quant à l'allocation d'insertion, elle s'élève à 770,82 euros par mois.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.