30/08/2018 10:54
Mercredi 29 août, le Nigeria et la Grande-Bretagne ont signé deux accords sur l'économie et un partenariat en matière de sécurité, peu après la rencontre à huis clos entre le président nigérian Muhammadu Buhari et la Première ministre britannique Theresa May, en visite à Abuja.
>>May veut faire du Royaume-Uni post-Brexit un grand investisseur en Afrique
>>May appelle à ne pas exagérer les conséquences d'un Brexit sans accord

Le président nigérian Muhammadu Buhari et la Première ministre britannique Theresa May, lors de la signature des accords, le 29 août.
Photo: Xinhua/VNA/CVN 

Selon un communiqué publié par le bureau de la présidence du Nigeria en fin d'après-midi, Mme May a dit que sa visite avait pour objet de resserrer les liens économiques avec le Nigeria. "Je suis accompagnée d'une délégation de chefs d'entreprises car nous chercherons dans les années à venir à resserrer nos liens économiques et à explorer davantage d'opportunités d'échanges,'' poursuit le communiqué citant la Première ministre britannique.

Mme May a dit que la Grande-Bretagne continuera à coopérer avec le Nigeria dans sa lutte contre le crime organisé, la traite des êtres humains et la corruption.

M. Buhari a promis que le Nigeria est prêt à renforcer la relation entre les deux pays et a dit que son pays cherche à coopérer davantage avec la Grande-Bretagne pour faire face à la corruption et réduire la pauvreté.

La Première ministre britannique visitera également Lagos, le centre commercial du Nigeria, avant de s'envoler pour le Kenya.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.