07/07/2019 19:20

>>Niger: prorogation de l'état d'urgence de trois mois dans l'Est et l'Ouest du pays
>>Niger: rencontre sur l'engagement des Parlements dans la lutte contre le terrorisme

Le président nigérien Mahamadou Issoufou, dont le pays acceuille le 33e sommet de l'Union africaine ces samedi et dimanche 6 et 7 juillet, a, dans un entretien accordé vendredi 5 juillet à la chaîne France 24, proposé la mise en place d'une coalition internationale pour lutter contre le terrorisme au Sahel, à l'image de celle créée pour lutter contre Daech au Moyen-Orient. Le Sahel fait face à des menaces permanentes liées aux attaques terroristes des mouvements djihadistes, d'organisations criminelles et autres trafiquants de drogues, et aussi aux conflits inter communautaires, qui selon M. Issoufou "sont des menaces stratégiques qui peuvent remettre en cause la vie des États". La situation sécuritaire reste préoccupante notamment dans le fuseau centre de la zone d'opération de la force conjointe - la région dite des "trois frontières" entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger - où les attaques, assassinats ciblés et enlèvements demeurent fréquents. "Nous envisageons de mettre tout cela à l'échelle de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)", a précisé le chef de l'État nigérien, ajoutant que pour cela cette organisation "a décidé de convoquer un sommet extraordinaire sur la sécurité très prochainement à Ouagadougou, au Burkina Faso, afin de mutualiser davantage les capacités opérationnelles, les capacités de renseignement, à l'échelle de la région". 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.