21/09/2020 12:29
Le 20 septembre, le gouvernement du Myanmar a annoncé une directive obligeant les gens à rester chez eux à Yangon - la plus grande ville du pays après que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 ait eu tendance à augmenter fortement dans le pays.
>>L'évolution du COVID-19 dans des pays d'Asie du Sud-Est
>>Le Cambodge et le Myanmar font face au COVID-19

Prise de la température corporelle des habitants à Yangon.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

La directive appliquée à Yangon entrera en vigueur le 21 septembre et exigera que tous les travailleurs travaillent à domicile. Actuellement, les écoles de cette ville ont également fermé en vertu des mesures de blocage précédentes.

Le 20 septembre, le ministère de la Santé du Myanmar a annoncé qu'il y avait 671 nouveaux cas de COVID-19. Ainsi, jusqu'à présent, le Myanmar compte 5.541 cas de COVID-19, 92 décès et 1.260 patients sont sortis de l'hôpital.

Auparavant, les autorités birmanes avaient déclaré que plus de 400 personnes avaient été arrêtées la semaine dernière pour avoir violé le couvre-feu imposé dans certaines localités pour empêcher la propagation du COVID-19.

Selon les données publiées par les forces de police birmanes le 20 septembre, 444 personnes au total ont été arrêtées en vertu de la loi pénale. En outre, les autorités ont également arrêté 205 autres qui ne respectaient pas la réglementation sur le port de masques en public ou violaient la loi sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.