01/08/2021 19:19
Un gouvernement intérimaire a vu le jour dimanche 1er août au Myanmar. Le Premier ministre est le commandant des forces armées, le général en chef Min Aung Hlaing. Son adjoint militaire Soe Win occupe le poste de vice-Premier ministre. Plusieurs ministres fédéraux ont été nommés ainsi qu’un procureur fédéral.

>>Le Myanmar s'engage à travailler avec l'envoyé spécial de l'ASEAN
>>Le Myanmar forme un gouvernement intérimaire
 

Le commandant des forces armées, le général en chef Min Aung Hlaing.

Photo : AFP/VNA/CVN


Le général en chef Min Aung Hlaing a déclaré que son pays envisageait d’organiser des élections générales multipartites pendant la dernière moitié de 2023, après six mois de préparation qui devraient s’achever en août 2023.

Le gouvernement birman est prêt à collaborer avec l’envoyé spécial que nommera l’ASEAN, a-t-il promis.


La Myanmar est en crise depuis le 1er février 2021, date de l’arrestation, par l’armée, de la conseillère d’État, Aung San Suu Kyi, et des responsables de la Ligue nationale pour la démocratie qu’elle accusait de fraudes électorales. L’armée a alors pris le pouvoir et a décrété l’état d’urgence pour un an sur l’ensemble du pays.

L’ASEAN est en tête des actions diplomatiques pour aider le Myanmar à résoudre sa crise.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.