21/08/2018 23:14
 >>Le Myanmar ouvre de nouvelles portes-frontières avec l'Inde
>>Rohingyas : le plan de retour des réfugiés est "malhonnête", selon des activistes
>>Accord sur les Rohingyas : l'ONU s'inquiète des conditions de retour

Le terrorisme reste une menace dans l’État de Rakhine au Myanmar et pourrait avoir de graves conséquences pour la région, a déclaré mardi 21 août la conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi, lors d’une conférence à Singapour. Le danger d’activités terroristes, qui ont été à l’origine des événements aboutissant à la crise humanitaire à Rakhine, demeure réel et actuel, a-t-elle déclaré. À moins que ce problème de sécurité ne soit résolu, cela pourrait avoir de graves conséquences, non seulement pour le Myanmar, mais aussi pour d’autres pays de la région et au-delà, a souligné la conseillère d’État birmane.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.