06/06/2021 22:10
Selon l'agence de presse chinoise Xinhua, le président du Conseil d’administration de l’État (SAC), commandant en chef des services de défense du Myanmar, le général en chef Min Aung Hlaing, a affirmé que son pays était prêt à se coordonner avec l'ASEAN pour assurer la stabilité nationale et mettre en œuvre le consensus pertinent.
>>Des envoyés de l’ASEAN au Myanmar pour rencontrer la junte
>>La solution au Myanmar peut être élaborée à la "manière de l’ASEAN"


Le président du Conseil d’administration de l’État (SAC), commandant en chef des services de défense du Myanmar, le général en chef Min Aung Hlaing.
Photo : AFP/VNA/CVN


Lors de la réunion avec l'ambassadeur de Chine au Myanmar Chen Hai à Nay Pyi Taw, capitale du Myanmar tenue samedi 5 juin, Min Aung Hlaing a informé le diplomate de la situation intérieure, affirmant que le pays s'est engagé à promouvoir la stabilité nationale, la croissance économique et l'amélioration des moyens de subsistance de la population, et à sauvegarder la démocratie et l'état de droit.

Vendredi 4 juin, le secrétaire général de l'ASEAN, Lim Jock Hoi, a rencontré Min Aung Hlaing pour discuter de la crise actuelle au Myanmar.

Lors de la réunion des dirigeants de l'ASEAN qui s'est tenue le 24 avril à Jakarta, les dirigeants des pays de l'ASEAN sont parvenus à un consensus en 5 points sur la situation au Myanmar, qui a exigé la fin immédiate des violences.

Toutes les parties doivent faire preuve de retenue, mener un dialogue constructif pour rechercher une solution pacifique et offrir une aide humanitaire au peuple birman par l'intermédiaire du Centre de coordination de l'ASEAN pour l'aide humanitaire (AHA), entre autres.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.