16/08/2017 18:25
Le Musée de la presse vietnamienne, placé sous la tutelle de l’Association des journalistes du Vietnam, a vu officiellement le jour le 16 août selon la décision N°1118 du Premier ministre.
>>Création du Musée de la presse vietnamienne à Hanoï
>>Dons d’objets et de documents pour le musée de la presse du Vietnam
>>Presse : un musée pour la postérité

Cérémonie de création du Musée de la presse vietnamienne, le 16 août à Hanoï.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Faisant partie du réseau national des musées, le siège du Musée de la presse vietnamienne se trouve dans la rue Duong Dinh Nghê, arrondissement de Câu Giây, à Hanoï, et bénéficie d’un statut juridique.

Il a pour mission de collecter, d’examiner, de préserver et de présenter les patrimoines culturels traduisant le processus de fondation et de développement de la presse révolutionnaire vietnamienne, ainsi que de promouvoir les valeurs de ces patrimoines.

Objets et documents offerts par collectifs et individus au Musée de la presse du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

En suite de l’approbation du projet de création du Musée de la presse du Vietnam par le gouvernement en août 2014, l’Association des journalistes vietnamiens a lancé six campagnes de collecte d’objets à Hanoï, à Hô Chi Minh-Ville, dans le Centre et le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). De nombreux objets et documents rares concernant les journalistes, appareils photo, caméscopes, radios, numéros de journaux des agences de presse de plusieurs périodes... ont été remis à cet établissement.

Le jour même du lancement de cette campagne, des collectifs et individus se sont pressés d'offrir des objets et documents à ce tout nouveau musée.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Un portail d’information sur le tourisme de Hanoï voit le jour Un portail d’information du Service du tourisme de Hanoï a récemment vu le jour avec une forme moderne comme un réseau social. Sa création vise à s’orienter vers un tourisme intelligent dans l’avenir.