10/09/2019 18:11
Les entreprises vietnamiennes sont appelées à déployer une approche proactive et saisir les opportunités de commerce avec les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique, a déclaré lundi 9 septembre à Hanoi le vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, Hoàng Quang Phòng.
>>Promouvoir les relations avec le Moyen-Orient et l’Afrique
>>Approfondissement des relations avec le Moyen-Orient et l’Afrique

Le vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, Hoàng Quang Phòng. Photo: VNA/CVN
Les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique dispose d’énorme potentiel et s’avère compatible avec les produits forts du Vietnam. Les opportunités de coopération entre entreprises dans cette région sont également indéniables, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne de l’information (VNA), en marge de la conférence "Rencontre avec les ambassadeurs des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique 2019" organisée par le ministère des Affaires étrangères.

L’Afrique et le Moyen-Orient ont une superficie totale de 36 millions de km² et une population de 1,8 milliard d’habitants. Le Vietnam a établi des relations diplomatiques avec 69 des 70 pays du Moyen-Orient et d’Afrique. Les échanges bilatéraux ont atteint plus de 17,5 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 300% de 2008 à 2018.

Cependant, des défis à relever pour doper le commerce bilatéral ne sont pas moindres, notamment les différences d’ordre culturel, les habitudes de consommation, la distance géographique, selon Hoàng Quang Phòng.

Les capacités, les conditions et les modalités de paiement méritent aussi une attention particulière. Cette question ne peut être résolue que lorsque les agences de gestion de l’État redoublent d’efforts pour rechercher des solutions adaptées, par l’établissement des accords ou des mécanismes de coordination contraignants, la fourniture de conseils aux entreprises, a-t-il estimé.

La plupart des entreprises vietnamiennes sont des petites et moyennes entreprises qui ne peuvent pas se débrouiller toutes seules, elles ont besoin d’une collaboration plus active des agences de gestion et des associations professionnelles, a-t-il indiqué, recommandant aux entreprises de formuler des propositions et de partager leurs problèmes avec les autorités compétentes.

Le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam a également invité les ministères et les secteurs à mettre en place des politiques plus concrètes, y compris celles incitant les entreprises vietnamiennes à investir à l’étranger comme sur le marché du Moyen-Orient et de l’Afrique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.