04/05/2018 14:33
>>Accord sur le nucléaire: "l'Iran ne restera pas si les États-Unis en sortent
>>L'Iran exclut tout changement à l'accord sur le nucléaire conclu en 2015

Le potentiel retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien portera un coup immense à la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive (ADM), a annoncé jeudi 3 mai le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. "Si les États-Unis, comme le répète son président, annoncent leur retrait de cet accord (...) nous tous, la communauté internationale, nous perdrons un des outils les plus importants qui contribuent à assurer le régime de non-prolifération des armes de destruction massive", a souligné M. Lavrov lors d'une conférence de presse. Le président américain Donald Trump rendra sa décision concernant son retrait ou non de l'accord sur le nucléaire iranien, officiellement connu sous le nom de Plan global d'action conjoint (JCPOA), au plus tard le 12 mai. En juillet 2015, les pays du groupe P5+1 (États-Unis, Chine, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne), l'Union européenne (UE) et l'Iran ont signé le JCPOA, qui limite le programme nucléaire de l'Iran en échange du retrait des sanctions internationales.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.