04/02/2020 08:57
Des dignitaires du monde entier ont déclaré leur confiance en l'entière capacité de la Chine de l'emporter sur l'épidémie du nouveau coronavirus.
>>Coronavirus : Singapour renforce ses aides pour le secteur touristique
>>Coronavirus : la Malaisie évacue ses ressortissants de Wuhan
>>Thaïlande : le tourisme fortement affecté par le coronavirus

La Chine a la discipline, la technologie, les compétences organisationnelles et la détermination pour lutter contre l'épidémie. Photo : Xinhua/VNA/CVN

"S'il y a un pays dans le monde qui a la capacité de faire face à ce genre de crise, c'est bien la Chine", a estimé Raphael Tuju, secrétaire du Cabinet du gouvernement kenyan, lors d'une récente interview. La Chine a la discipline, la technologie, les compétences organisationnelles et la détermination pour lutter contre l'épidémie, a déclaré M. Tuju, également secrétaire général du parti au pouvoir, Jubilee. "Nous croyons qu'ils vont gagner la bataille".

Le ministre chilien de la Santé, Jaime Manalich, au cours d'une rencontre avec l'ambassadeur de Chine au Chili, Xu Bu, a déclaré qu'il appréciait l'engagement de Beijing en faveur du partage des informations et de la transparence, ainsi que les réponses rapides et fortes de la Chine. "Les scientifiques chinois travaillent très dur pour lutter contre la maladie", a noté le ministre, ajoutant que son pays était prêt à travailler en étroite collaboration avec la Chine contre l'épidémie et croyait que la Chine allait gagner la bataille.

Gennadiï Onichtchenko, premier vice-président du comité de la Douma d'État russe (Chambre basse du Parlement) sur l'Éducation et la Science, a fait l'éloge de "l'attitude ouverte et transparente" de la Chine dans le partage des dernières informations sur l'épidémie."La Chine possède une technologie très avancée et son gouvernement réagit rapidement", a déclaré Gennadiï Onichtchenko, également membre de l'Académie russe des sciences médicales. "Je leur souhaite du succès en cette période difficile".

En Belgique, Elio Di Rupo, ancien Premier ministre et ministre-président en exercice du gouvernement wallon, a déclaré que la Chine parviendrait à enrayer la propagation du nouveau coronavirus. "Des chercheurs du monde entier s'efforcent de trouver un vaccin. Je suis sûr que des milliers de scientifiques chinois travaillent à la création d'un vaccin", a-t-il déclaré. "Par conséquent, nous devons rester optimistes".

Dans une lettre à l'ambassadeur de Chine en Autriche, Li Xiaosi, l'ancien président autrichien Heinz Fischer a déclaré qu'il suivait les derniers développements de l'épidémie en Chine. "L'Autriche va essayer d'aider autant que possible", a écrit M. Fischer, également président de l'Association d'amitié Autriche - Chine. "Nous sommes convaincus que si tout le monde essaie ensemble, il sera possible de contenir cette maladie le plus vite possible, puis de l'éliminer". "Le peuple chinois doit savoir que la petite Autriche partage également ses préoccupations et souhaite le meilleur des succès aux autorités sanitaires chinoises", a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.