07/05/2016 07:43
À peine s’endort-on qu’à notre porte
Apparaît quelque lueur de l’aurore.
La nuit : aussi courte que nos instants réunis,
Et le jour : long comme la nostalgie.
L’eau se réchauffe jusqu’à en bouillir,
Le petit poisson s’y fait presque cuire,
Le crabe à la carapace dorée
Se cache dans une touffe de riz,
Les herbes sauvages sans nul abri
Tombent flétries sur les sentiers...

Mais à nos sens, à nos sens attentifs !
Sur les branches des rouges flamboyants,
Dans les étangs constellés de lotus,
La senteur du mois de mai se répand,
Les couleurs éclatantes du mois brillent ;
La soie du ciel se tend dans la courette,
Le badamier y déploie son ombrelle,
Les étoiles dans la nuit bleue scintillent,
La cigale sort de son exuvie,
L’oiseau rapporte des pailles à son nid,
Mai, c’est le mois pour faire ses petits

Et l’amour ressemble à ce mois de mai,
Porteur du vent de chaleur enflammée.
Ton cœur est-il un étang de lotus fleuri,
Ou plutôt un brin d’herbe flétrie ?


Traduction de Minh Phuong - Dang Trân Thuong/CVN


Tháng năm
 
Giấc ngủ vừa chợp qua
Nắng đã về trước cửa
Đêm ngắn : phút gần nhau
Ngày dài như nỗi nhớ
Nước sôi ngầu bọt thau
Luộc mình con cá nhỏ
Con cua chín vàng mai
Ẩn vào trong cụm lúa
Cỏ dại không người che
Rã rời mang sắc úa...
 
Nhưng hãy nghe hãy nghe
Trên những cành phượng đỏ
Trong những đầm sen mở
Hương tháng năm lan xa
Mầu tháng năm rực rỡ
Tơ trời răng ngoài sân
Cây bàng xòe trước ngõ
Đêm xanh vời trăng sao
Con ve vàng lột vỏ
Con chim tha rác vè
Tháng năm-mùa sinh nở
Tình yêu như tháng năm
Mang gió nồng nắng lửa
Lòng anh là đầm sen
Hay là nhành cỏ úa ?
 
Xuân Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.