15/06/2020 23:59
Le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a clarifié lundi 15 juin certaines questions concernant le développement socio-économique et le budget de l’État lors de la 9e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature.
>>Les questions socio-économiques et budgétaires au centre du débat
>>L'Assemblée nationale discute samedi 13 juin de la situation socio-économique
>>Les législateurs continueront de discuter des questions de personnel

La collecte budgétaire en 2018 a dépassé les prévisions, les dépenses budgétaires ont été étroitement gérées, les dépenses budgétaires excédentaires et la dette publique ont fortement diminué, contribuant ainsi à consolider les finances nationales et à renforcer la capacité du pays à faire face aux impacts de l’extérieur, comme le Covid-19, a déclaré Dinh Tiên Dung..

Le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung.  Photo : VNA/CVN

Le ministre a déclaré qu’il était difficile de revoir les estimations pour chaque localité, ajoutant que son ministère avait chargé les agences fiscales et douanières de développer un système d’information fiscale pour faciliter les estimations budgétaires locales. Il a également souligné l’amélioration du respect des réglementations budgétaires, tout en soulignant les limites à cet égard ayant trait à l’investissement, à l’utilisation des terres, des biens publics et à la gestion budgétaire dans de nombreuses agences et localités.

Selon Dinh Tiên Dung, les catastrophes naturelles et les maladies, en particulier le Covid-19, ont eu un impact considérable sur la situation socio-économique, les recettes, les dépenses et l’équilibre budgétaires en 2020. Le ministère a donc coordonné avec les ministères et les agences concernés dans la construction de plans de gestion et a proposé des politiques fiscales pour faire face à l’épidémie, éliminer les problèmes auxquels sont confrontés les secteurs de la production et du commerce et assurer le bien-être social, a-t-il fait savoir.

Le ministre a également mis en garde contre les effets graves et persistants du nouveau coronavirus au Vietnam, alors que la pandémie évolue encore de manière complexe dans le monde. Il a déclaré à la réunion que la collecte budgétaire n’avait achevée que 38,2% de l’objectif fixé, en baisse de 9,2% en glissement annuel, le plus bas niveau depuis 2014.

La collecte budgétaire pourrait ne pas respecter la prévision de l’Assemblée nationale, a-t-il anticipé, notant que si tels était le cas, les dépenses budgétaires aux niveaux central et local devraient être révisées. Il a  indiqué que les investissements publics prévus pour 2020, environ 700 billions de dôngs (30,1 milliards de dollars), doivent être totalement décaissés et que les investissements étrangers devraient être augmentés pour stimuler la croissance économique nationale. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.