23/02/2017 15:11
Le ministre brésilien des Affaires étrangères José Serra a présenté mercredi 22 février sa démission au président Michel Temer en raison de "problèmes de santé", a annoncé la présidence.
>>Le Brésil importe du café vietnamien pour la première fois de son histoire
>>Brésil : le scandale Petrobras va dépasser les frontières du pays

Le ministre brésilien des Affaires étrangères José Serra.
Photo : AFP/VNA/CVN

José Serra, 74 ans, a démissionné de ses fonctions "avec tristesse, pour des problèmes de santé" connus du président de centre-droit et qui l'"empêchent de suivre le rythme des voyages internationaux inhérents à la fonction de ministre des Affaires étrangères", a-t-il écrit dans sa lettre de démission, publiée par la présidence.

"Selon les médecins, il me faudra au moins quatre mois pour me rétablir", a déclaré celui qui fut le ministre de la Santé du social-démocrate Fernando Henrique Cardoso (1995-2002) et deux fois battu à l'élection présidentielle face aux candidats de gauche Luiz Inacio Lula da Silva en 2002 et Dilma Rousseff en 2010.

En décembre, M. Serra a été opéré de la colonne vertébrale. Selon le quotidien Folha de Sao Paulo, son équipe médicale lui a interdit de voyager pendant quatre mois à cause de cette opération.

Depuis qu'il a remplacé à la tête du Brésil Mme Rousseff, destituée à l'été 2016, Michel Temer a vu six de ses ministres et un proche conseiller quitter leurs fonctions, pour désaccords internes, accusations de corruption et maintenant problèmes de santé.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.