01/03/2019 00:55
Le ministre fédéral allemand des Afffaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré qu’il regrettait qu’aucun accord n’ait été conclu lors du 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision allemande ZDF, Heiko Maas a indiqué que si les parties parvenaient à un accord lors de ce Sommet pour que la RPDC mette fin à ses programmes nucléaires, le monde serait beaucoup plus sûr. 

Le président amériicain Donald Trump lors d’une conférence de presse donnée jeudi après-midi 28 février à Hanoï. Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

Le ministre allemand a déclaré espérer que les États-Unis et la RPDC poursuivraient leurs négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. 

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi après-midi 28 février à Hanoï, le président américain Donald Trump a déclaré que son sommet avec le président de la RPDC, Kim Jong Un, n'avait abouti à aucun accord, mais a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires.

Un peu plus tôt, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, avait indiqué que "les deux dirigeants (avaient) évoqué divers moyens pour faire avancer la dénucléarisation et des concepts axés sur l'économie". Les deux parties se sont dites "impatientes de se rencontrer de nouveau à l'avenir", a-t-elle ajouté.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.