19/02/2021 22:29
Face aux évolutions compliquées de la pandémie de COVID-19, qui perturbent les chaînes d'approvisionnement mondiales et affectent gravement le tourisme et les transports, le ministère des Finances a proposé au gouvernement de continuer à différer le paiement des impôts et de location foncière.
>>Les efforts du Vietnam pour la reprise économique en 2021
>>Le ministère des Finances à l’écoute de la communauté des entreprises

Face au COVID-19, le ministère des Finances a proposé au gouvernement de continuer à différer le paiement des impôts et de location foncière.
Photo : VNA/CVN

Pour  la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), le ministère des Finances a proposé une prolongation de cinq mois pour éviter les effets sur le budget de l'État en 2021.

Comme prévu, les recettes budgétaires de ces mois seront réduites d’environ 68.800 milliards de dôngs (environ 2.990 millions d'USD).

En ce qui concerne l'impôt sur le revenu des entreprises, il a suggéré de prolonger de trois mois, et le montant des taxes d'affaires pendant la période mentionnée sera de 1.300 milliards de dôngs.

Selon le ministère des Finances, cette prolongation est nécessaire pour que les entreprises, foyers et individus disposent de plus de ressources financières pour maintenir et restaurer la production, contribuant à atteindre l'objectif de croissance économique de toute l'année 2021.

Il s’agit de la troisième fois que le ministère des Finances a proposé une extension du délai de paiement d’impôts et de location foncière pour soutenir les entreprises en difficulté à cause de la pandémie de COVID-19.

L’an dernier, des agences fiscales ont prolongé environ 87.300 milliards de dôngs de paiement d’impôts et de location du terrain pour 184.900  contribuables.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre