07/07/2017 16:57
Le ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE) condamne fermement, encore une fois, l’assassinat de deux citoyens vietnamiens par le groupe terroriste Abou Sayyaf, a déclaré à la presse le vice-ministre des Affaires étrangères Vu Hông Nam.
>>Le Premier ministre s’indigne de l’assassinat de deux otages vietnamiens aux Philippines
>>Le Vietnam demande aux Philippines de vérifier les informations sur le meurtre de deux marins vietnamiens

Le vice-ministre des Affaires étrangères Vu Hông Nam.
Photo : MAE/CVN
Selon le vice-ministre, après avoir été informé de l’assassinat de deux personnes qui pourraient être vietnamiennes, le 4 juillet dans le village de Banrangay Tumahubong Sumisip, Basilan, Philippines, le ministère vietnamien des Affaires étrangères a convoqué le matin du 5 juillet le chargé d’affaires de l’ambassade des Philippines à Hanoï. Parallèlement, l’ambassade du Vietnam aux Philippines a demandé aux organes compétents philippins de collaborer pour conserver les corps et identifier les victimes.

L’après-midi du 5 juillet, les corps des victimes ont été transportés par l’armée philippine à un hôpital de la région de Zamboanga. Le soir du 6 juillet, les victimes ont été identifiées. Il s’agit de deux citoyens vietnamiens, Hoàng Trung Thông et Hoàng Van Hai, membres d’équipage du bateau Royal 16, qui avaient été enlevés par le groupe terroriste Abou Sayyaf en novembre 2016.

Lutter ensemble contre le terrorisme

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appris cette information avec une grande tristesse et indignation. Il a déclaré que les terroristes coupables de ce crime doivent être punis, avant d’appeler la communauté internationale à lutter ensemble contre le terrorisme.

Au nom du ministère des Affaires étrangères, le vice-ministre Vu Hông Nam a présenté les plus profondes condoléances aux proches des deux victimes. Le ministère vietnamien coopère avec les organes compétents philippins pour aider leurs familles à accomplir les formalités nécessaires au rapatriement de leurs corps, a-t-il annoncé, ajoutant que grâce à l’aide des organes philippins, des représentants de l’ambassade du Vietnam étaient arrivés au lieu où les corps des victimes sont conservés, bien que la région de Zamboanga soit placée sous la loi martiale.

Le ministère des Affaires étrangères demandera de nouveau aux organes compétents philippins d’assurer la sécurité aux Vietnamiens. «Les Philippines ont fait de leur mieux pour nous assister», a affirmé Vu Hông Nam, avant de rappeler que le 22 juin 2017, le Vietnamien Hoàng Vo, l’un des marins du bateau Royal 16 enlevés en novembre 2016 par le groupe terroriste Abou Sayyaf, avait été libéré et était revenu au Vietnam.

Le vice-ministre Vu Hông Nam a enfin appelé les armateurs et les compagnies maritimes à appliquer de façon rigoureuse les mesures de sécurité et les recommandations des organes compétents vietnamiens et internationaux.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.