28/06/2017 17:50
Le ministre de la Construction, Pham Hông Hà, et le directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione, ont signé mercredi 28 juin à Hanoï un mémorandum sur l’établissement d’un partenariat dans le développement urbain et des infrastructures durables pour la période 2017 - 2021.
>>Coopération vietnamo-américaine dans le développement des villes intelligentes
>>Le Vietnam publie son Plan d’action pour le développement durable

Signature d'un programme de coopération entre le ministère de la Construction et la Banque mondiale, le 28 juin à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Aux termes d'un mémorandum, les deux parties collaboreront pour parachever des textes normatifs sur la gestion urbaine et le secteur de l’eau, soutenir la formation à l’Académie des cadres pour la construction et les villes (AMC - Academy of managers for construction and cities). En outre, elles travailleront ensemble pour élaborer un programme national de développement urbain, lancer des initiatives dans l’aménagement régional, chercher des solutions face aux défis de l’urbanisation, améliorer la résistance des villes face aux risques d'inondations… Elles coopéreront également dans la réforme du secteur de l’eau.

Selon le directeur national de la BM au Vietnam, ce mémorandum est une étape importante de la coopération entre les deux parties. Ousmane Dione a par ailleurs affirmé son attention particulière pour la réforme du secteur de l’eau, notamment l’attrait des fonds privés et l’assistance en matière de formation de personnel dans le delta du Mékong.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.