29/09/2016 17:51
Le milliardaire visionnaire Elon Musk, fondateur de la société SpaceX, a présenté le 27 septembre un plan ambitieux pour établir une "ville" sur Mars, en envoyant des humains à bord de grands vaisseaux équipés de cabines, au prix de 100.000 dollars par personne.
>>SpaceX demande l'aide du public dans son enquête sur l'explosion de sa fusée
>>Des pommes de terre cultivées dans le sol aride de Mars, bientôt une réalité?
>>SpaceX parvient une nouvelle fois à récupérer une fusée

Le milliardaire visionnaire Elon Musk, fondateur de la société SpaceX, le 27 septembre à Guadalajara au Mexique. Photo : AFP/VNA/CVN

S'exprimant sous un globe représentant la planète rouge, à l'occasion du 67e Congrès international de l'astronautique (IAC) à Guadalajara, dans l'Ouest du Mexique, M. Musk a exposé sa vision d'un énorme vaisseau qui enverra, au cours de ce siècle, des hommes et des femmes sur Mars.

"Nous devons aller avec des missions exploratoires jusqu'à la construction d'une ville" a-t-il expliqué devant quelques milliers de personnes.

Le milliardaire a projeté une vidéo futuriste où sont présentés ses projets : un transport interplanétaire via des fusées réutilisables, une base fabriquant du carburant sur Mars et un millier de vaisseaux en orbite, transportant chacun 100 personnes.

Chaque vaisseau spatial sera équipé d'un restaurant, de cabines, de jeux adaptés à l'absence de gravité et de films.

"Il faut que ça soit fun et excitant. Il ne faut pas que ça soit inconfortable et ennuyeux", a-t-il dit.

Elon Musk s'est dit "optimiste" devant des journalistes sur la possibilité d'envoyer la première mission habitée en 2024, qui arrivera sur Mars l'année d'après.

SpaceX prévoit d'envoyer un capsule Dragon sans équipage dès 2018.

L'entrepreneur de 45 ans d'origine sud-africaine, qui a fait fortune avec Internet, a indiqué que son plan d'établissement d'une colonie sur Mars nécessite un "immense partenariat public-privé", sans toutefois annoncer d'alliance avec des agences spatiales gouvernementales.

Le premier vol sera cher mais l'objectif est de "faire que cela soit abordable à presque tous ceux qui veulent y aller", en ramenant peu à peu le prix du ticket de 200.000 dollars à 100.000 dollars, a annoncé Elon Musk.

"Tu ne peux pas créer une civilisation autosuffisante sur Mars si le billet coûte 10 milliards de dollars par personne" a-t-il expliqué.

Le voyage pourrait aussi être fatal.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.