23/11/2020 16:55
>>Accès aux vaccins : Merkel "inquiète", malgré les promesses du G20
>>Sommet du G20 : l’OMC appelle à soutenir les pays en développement

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a appelé dimanche 22 novembre à la résolution de l'augmentation de la dette au niveau mondial causée par la pandémie de nouveau coronavirus lors du Sommet du G20. Il a cité l'exemple de son pays, où la dette publique a atteint 51,1% du produit intérieur brut (PIB), contre 44,8% avant la pandémie. "Si nous n'abordons pas ce problème maintenant, cela deviendra à l'avenir une nouvelle menace pour la stabilité économique et le bien-être social", a-t-il signalé, en ajoutant que la coopération et l'entraide permettront au monde de surmonter "cette période douloureuse". "J'espère que nous pourrons laisser dans l'histoire un exemple de la manière de faire face à une menace sanitaire mondiale et à une grave crise économique grâce à l'application du principe de la fraternité universelle", a-t-il conclu.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !