28/09/2021 16:29
Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) vient d’approuver le projet de développement durable de l’aquaculture dans le delta du Mékong d’ici à 2030, destiné à faire de l’aquaculture un secteur contribuant pour une part importante à la croissance et au développement socio-économique de cette région.
>>Vulgariser le modèle d’élevage des squilles à Cà Mau
>>Le Vietnam devient le 4e fournisseur de crevettes surgelées en Russie
>>Ca Mau : pour une aquaculture respectueuse de l'environnement

La province de Cà Mau compte plus de 300.000 ha consacrés à l'aquaculture.
Photo  : VNA/CVN

Selon ce projet, d’un coût estimé à 3.400 milliards de dôngs (plus de 149,2 millions d'USD), d’ici 2030, le taux de croissance de l’aquaculture serait de plus de 4% par an. La valeur à l’exportation dépasserait les 9 milliards de dollars en 2030. La superficie d’élevage atteindrait plus de 990.000 ha pour une production de plus de 4,8 millions de tonnes, dont 1,2 million de tonnes de crevettes et 2 millions de  tonnes de pangasius.

Le projet prévoit d’assurer 100% des zones d’élevage respectueuses de l’environnement et adaptées au changement climatique, d’édifier des chaînes de valeur pour chaque groupe de produits, d’augmenter le nombre de zones d’élevage aux normes des bonnes pratiques agricoles (Global GAP-Good Agricultural Practice), et de former plus de 30% des professionnels de la filière.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.