20/09/2021 21:07
Les IDE dans l'immobilier au cours des 8 premiers mois de l'année ont chuté à leur plus bas niveau depuis 4 ans. Cette année, le secteur immobilier n'a pas connu de nouveaux projets d'envergure comme les années précédentes.
>>L'immobilier de luxe au Vietnam dans le Top 10 mondial en matière de croissance
>>L'immobilier de luxe à Hô Chi Minh-Ville attire les investisseurs étrangers
>>Immobilier 2021 : opportunités ouvertes aux investisseurs

Dans la cité urbaine Vinhomes Imperia Hai Phong (Nord).
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Selon un rapport du Département des investissements étrangers relevant le ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement, les investissements directs étrangers (IDE) réalisés en 8 mois ont atteint 19,12 milliards USD, en recul de 2,1% par rapport à la même période en 2020.

Le plus bas niveau depuis 4 ans

Le flux des IDE versés dans le secteur immobilier a atteint 1,6 milliard d'USD, en baisse de 1,27 milliard d'USD (équivalent à plus de 44%) par rapport à la même période de l'année dernière.

Selon les experts, l'une des raisons objectives de la diminution du nombre de nouveaux projets, d'ajustements de capital et d'apports en capital pour acheter des actions est que l'épidémie de COVID-19 dans certains pays partenaires demeure encore compliquée, avec des mesures pour limiter les déplacements.

Cependant, les experts estiment également que cette baisse des IDE dans l'immobilier ces dernières années n'est que temporaire. En effet, il existe encore des segments qui restent attractifs pour les investisseurs étrangers.

Selon John Campbell, chef du département de l'immobilier industriel au sein de Savills Vietnam, le Nord a reçu la majorité des investissements nouvellement enregistrés dans le secteur manufacturier, avec 1,97 milliard d'USD, soit 64% du total.  La région Sud occupe la deuxième place avec 728 millions d'USD, soit 23% du total, devant la région du Centre avec 395 millions USD, soit 13%.

Un coin de la mégapole du Sud. Photo: VNA/CVN

Commentant les perspectives d'attirer des IDE dans le secteur de l'immobilier au cours des derniers mois de l'année, M. John Campbell déclare qu'outre les grands avantages en termes d'environnement d'investissement, le contrôle de l'épidémie et l'amélioration de facteurs tels que les infrastructures de transport, les ports, les systèmes ferroviaires, etc. seront décisifs pour les entrées d'IDE.

L'immobilier urbain
particulièrement ciblé


Selon Lê Thi Phuong Lan, chef du département de conseil en investissement à Savills Hanoï, depuis le déclenchement de la pandémie, les investisseurs étrangers tels que le Japon, la République de Corée, Singapour… ont dominé le marché en termes de valeur de transactions ; tandis qu'en termes de volume, les investisseurs nationaux  ont été plus impressionnants.

La vague de fusions-acquisitions (M&A) dans le secteur immobilier s'est fortement développée ces dernières années avec deux branches principales : les M&A entre entreprises nationales et celles entre des projets domestiques et des investisseurs étrangers.

Les segments intéressant les entreprises étrangères, d'après Savills Vietnam, sont d'abord l'immobilier urbain, suivi par les zones industrielles et de logistique, puis les centres commerciaux et, enfin, l'hôtellerie et le tourisme de villégiature.

À long terme, Mme Lan affirme que les investisseurs étrangers accorderont toujours une grande attention au marché immobilier vietnamien.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.