11/04/2020 22:26
Conjuguant la tendance à la baisse de 2019 et l'impact de la pandémie de COVID-19 au premier trimestre 2020, le marché immobilier à Hô Chi Minh-Ville est sombre.
>>Les localités appelées à évaluer l’impact du COVID-19
>>Pour relancer le marché immobilier
>>COVID-19 : le marché immobilier tourne au ralenti

Le marché immobilier à Hô Chi Minh-Ville a chuté en raison de la pandémie.

Selon la compagnie DKRA Vietnam et la compagnie CBRE Vietnam, le marché immobilier au 1er trimestre 2020 a enregistré une baisse record de l'offre et de la demande générale par rapport au dernier trimestre 2019.

Si l’on se réfère au quatrième trimestre 2019, dans le segment des terrains, seuls trois nouveaux projets ont été mis sur le marché fournissant environ 175 lots. Un secteur en baisse de 74% avec seulement sept projets d’appartement vendus et 70% de l'offre réduite.

Quant au marché locatif à Hô Chi Minh-Ville, selon CBRE Vietnam, à la fin du premier trimestre 2020, les loyers des rez-de-chaussée et des premiers étages de la zone centrale a diminué de 11,4%. De plus, les loyers en dehors du centre ont diminué de 15,9%.

Selon leurs prévisions, si la pandémie est maîtrisée au 2e trimestre 2020, les affaires pourraient reprendre en centre-ville jusqu'à la fin de l'année. En dehors du centre, la croissance pourrait augmenter de 1 à 2%.

En ce qui concerne les maisons, les villas en bord de mer ou les hôtel-condos, c’est le calme plat.

La pandémie a entraîné une baisse de la demande générale, en raison de la pression financière et de la prudence des investisseurs. DKRA Vietnam et CBRE Vietnam ont déclaré qu’au deuxième trimestre et peut-être même au troisième trimestre, le marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville continuerait d’être confronté à de nombreuses difficultés.

Texte et photo : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).