04/09/2020 00:10
À Hô Chi Minh-Ville, comme chaque année, de nombreux stands vendant des gâteaux de la lune se sont installés dans les rues. L'atmosphère de cette année est pourtant bien différente car le nombre de clients connait un net recul à cause du COVID-19.
>>L'édition spéciale et solidaire des gâteaux de la mi-automne du Métropole Hanoi
>>Gâteaux de la mi-automne, fierté de Saigontourist
>>Dông Khanh présente ses gâteaux de la mi-automne

Les gâteaux de lune sont vendus en ligne.
Photo : Net/CVN

Dans les rues Hung Vuong, Nguyên Tri Phuong (5e arrondissement) ou Công Hoa (3e arrondissement), de nombreux stands vendant des gâteaux de lune ont été installés. On y retrouve ainsi les marques les plus familières et habituelles comme Kinh Dô, Nhu Lan ou encore Thanh Dô...

Quang Minh, responsable d'un stand de gâteaux de lune dans la rue Nguyên Xi, a déclaré que, par rapport aux années précédentes, il avait reçu ses marchandises une semaine plus tard.

"Chaque année, je reçois mes gâteaux en grande quantité, mais cette année, en raison de l'impact de l'épidémie de COVID-19, les ventes ont démarré plus tard et les quantités de gâteaux ont diminué.  Par contre, les prix des gâteaux ont légèrement augmenté par rapport aux années précédentes" a affirmé Minh.

Quelques nouveautés

Pour stimuler la demande des consommateurs, cette année, les entreprises et les sites de production ont lancé simultanément de nouvelles lignes de produits. En plus des produits traditionnels, Mondelez Kinh Dô présente sa nouvelle ligne premium de gâteaux de lune dorés Black & Gold. Méticuleusement préparés, la surface de ces derniers est recouverte de poudre d'or, plus des ingrédients haut de gamme pour l'intérieur du gâteau tels que du ginseng, de l’ormeau ou du pétoncle. Cette gamme de produits est vendue entre 1,5 et 4,5 millions de dôngs par boîte, tandis que la gamme de gâteaux plus traditionnelle se situe entre 500.000 et 1,2 million de dôngs par boîte.

Hemant Rupani, directeur général de Mondelez Kinh Dô Vietnam, a déclaré que tous les gâteaux de lune Kinh Dô sont fabriqués selon des normes de sécurité strictes et que les ingrédients sont soigneusement sélectionnés.

Les prix des matières premières aient augmenté cette année.
Photo : Net/CVN

Pendant ce temps, la marque de gâteau de lune Hai Châu a également lancé de nombreux nouveaux produits dont la gamme Prominent au sucre diététique 100% sans énergie. Le prix des gâteaux de lune Hai Châu varie entre 95.000 et 360.000 dôngs par boîte, selon la quantité et le type de gâteau.

Chez Big C, Vinmart, Mega Market, sur les réseaux sociaux et les sites de vente en ligne les gâteaux de lune font aussi leur apparition.

À cause de la faible demande à l'heure actuelle, les points de vente, eux, ne vendent que des produits à des prix abordables, allant de 40.000 à 100.000 dôngs par gâteau.

Bien que les prix des matières premières aient augmenté cette année, de nombreux fabricants continuent de vendre à prix constants. Le représentant de la compagnie Bibica a déclaré que, bien qu'elle ait été considérablement affectée par le COVID-19, avec son réseau commercial dans 63 villes et provinces, la société a toujours gardé la même taille de production avec plus de 600 tonnes de gâteaux de lune, comme l'année dernière et vendus aux mêmes prix.

En plus des gâteaux de lune traditionnels, cette année on voit apparaître des gâteaux en forme de personnages de dessins animés comme Unicorn, Tsum Tsum, Pooh, Pikachu, Cony-Brown ou Minion ...Ces gâteaux, assez petits, pèsent seulement entre 30 et 80g par pièce et coûtent entre 15.000 et 50.000 dôngs.

Enfin, les gâteaux faits maison seront les rois de cette année de COVID-19. Ils seront vendus en ligne, répondront aux strictes demandes des consommateurs et seront livrés à domicile. 

Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.