02/05/2022 14:36
Malgré l’impact du COVID-19, le marché du travail du Vietnam se redresse progressivement et atteint une bonne croissance grâce à des solutions d’adaptation flexibles et des politiques de soutien sans précédent. De bon augure pour le rétablissement des entreprises cette année.
>>Réunion sur la situation du travail et de l’emploi
>>Plus de 5.000 étudiants participent à une foire de l'emploi à Hô Chi Minh-Ville
>>Le marché du travail connaît des signes de reprise au 1er trimestre

Dans une usine de la Compagnie de textile-habillement Hô Guom, implantée dans la province de Hung Yên (Nord). Photo : VNA/CVN

Selon l’Office général des statistiques (OGS), le marché du travail du pays s’est progressivement redressé grâce à une stratégie d’adaptation sûre et à une couverture vaccinale accrue pour les 18 ans et plus.

Au premier trimestre de 2022, les personnes de 15 ans et plus ayant un emploi était au nombre de 50 millions, soit une augmentation de plus de 130.000  par rapport à la même période de l’an dernier.

Autre point positif, le revenu mensuel moyen des salariés est de 6,4 millions de dongs. En particulier, le revenu mensuel moyen des ouvriers travaillant dans l’industrie et la construction, zone ayant le taux de croissance de revenus moyen le plus élevé, est de 7,3 millions de dôngs. Le nombre de chômeurs au premier trimestre était d’environ 1,1 million, en baisse de près d’un demi-million par rapport au quatrième trimestre de 2021.

Selon Vu Quang Thanh, directeur adjoint du Centre des services d’emploi de Hanoï, la demande de recrutement continue d’augmenter, en particulier depuis début 2022, notamment dans les secteurs  de l’habillement, de l’électricité et de l’électronique, de la livraison, des services commerciaux, du commerce de gros et la vente au détail. De plus, les centres commerciaux, les zones de divertissement, les supermarchés augmentent les recrutements  dans le secteur des services...

Le besoin en main-d’œuvre augmentera

Selon le Centre de prévision des besoins en ressources humaines et d’information sur le marché du travail de Hô Chi Minh-Ville, si le COVID-19 est bien maîtrisé, les entreprises devront recruter 280.000 à 310.000 travailleurs dont 72.000 au deuxième trimestre, 74.000 au troisième et d’environ 77.000 au quatrième. Dans le cas contraire, la demande de main-d’œuvre de la ville se chiffrait à 255.000-280.000 personnes.

Selon le directeur général adjoint de l’OGS, Nguyên Trung Tiên, malgré de bons signes au premier trimestre, certains facteurs défavorables peuvent également intervenir sur le marché du travail.

Face à cette situation, l’OGS a proposé certaines solutions telles que : mettre en œuvre de manière synchrone des mesures pour améliorer l’environnement d’investissement des entreprises, accompagner les entreprises et les salariés, accélérer le programme de relance et de développement économique. Parallèlement, le gouvernement doit déployer des politiques pour attirer les travailleurs, développer des programmes de formation et des politiques pour améliorer la qualité de la main-d’œuvre, etc.

Le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a souligné que le perfectionnement des institutions, le soutien à la relance et au développement du marché du travail est l’une des tâches prioritaires pour restaurer l’économie.

La tâche fixée par ce ministère en 2022 est de maintenir la main-d’œuvre, en particulier dans les parcs industriels et les zones franches d’exportation, de renforcer les mesures visant à retenir les salariés, de ne pas perturber les chaînes d’approvisionnement des sources de main-d’œuvre.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.