15/01/2022 19:15
L’épidémie de COVID-19 a gravement affecté tous les aspects de la vie sociale, provoquant des difficultés pour les entreprises et les employés, les obligeant à s’adapter avec flexibilité à la "nouvelle normalité".
>>Plus de 46,8% des travailleurs à Hô Chi Minh-Ville touchés par la pandémie de COVID-19
>>HCM-Ville a délivré le permis de travail à 5.370 étrangers depuis le début de l'année

Les entreprises accélèrent la production et s'adaptent à la nouvelle normalité.
Photo : VNA/CVN 

Ainsi, la mégapole du Sud met en place de nombreuses solutions pour favoriser la production, et le développement socio-économique, dans lequel les entreprises jouent un rôle clé.

Selon le Centre de prévision des ressources humaines et d’information sur le marché du travail (FALMI) de Hô Chi Minh-Ville, en 2022, le marché du travail de la ville se développera vers une augmentation progressive de la proportion de travailleurs dans les secteurs de l’industrie, de la construction et des services tout en réduisant ceux engagés dans l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture.

La ville devrait avoir plus de 4,9 millions de travailleurs, principalement dans les secteurs du commerce et des services, de l’industrie et de la construction. Parmi ceux-ci, le nombre de travailleurs dans les entreprises est estimé à 3,1 millions.

Dô Thanh Vân, directeur adjoint du FALMI, a déclaré que les besoins de recrutement dans la ville devraient atteindre 255.000 à 280.000 en 2022. La demande de main-d’œuvre pourrait atteindre 280.000 à 310.000 si la situation évolue dans le bon sens.

La Dr Trân My Minh Châu, du Partenariat économique et environnemental pour l’Asie du Sud-Est (EEPSEA) de l’Université d’économie de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu’il y aura des changements dans l’emploi à Hô Chi Minh-Ville ainsi que dans les provinces voisines dans un avenir proche par rapport à la période précédant la quatrième vague d’infections.

Trois groupes d’industries, à savoir l’industrie manufacturière et de transformation, la finance et la banque, l’assurance et le développement technologique, peuvent se redresser très rapidement parce qu’elles sont moins touchées par l’épidémie.

Les industries qui s’amélioreront très rapidement sont l’éducation, la santé, les services à domicile, l’immobilier et la construction. Les industries qui connaîtront une lente reprise sont la vente en gros et au détail, la réparation d’automobiles et de motos, le transport, l’entreposage, l’hébergement et les services de restauration.

Défi pour la relance 

Selon un représentant de l’Organisation internationale du travail au Vietnam (OIT), la perspective d’une reprise de l’emploi représente un défi non seulement à Hô Chi Minh Ville et au Vietnam, mais aussi dans de nombreux pays du monde.

Par conséquent, il convient d’accorder une attention particulière à l’élaboration de politiques, de programmes de formation et d’investissements dans le domaine de la formation professionnelle.

Il est essentiel d’accroître les opportunités pour les travailleurs sur la base des avantages économiques locaux, d’améliorer la capacité des travailleurs à s’adapter à la quatrième révolution industrielle, a déclaré le représentant.

La première phase d’un programme de relance et de développement économiques qui vise à surmonter les conséquences et la perturbation des chaînes de production et d’approvisionnement est en cours à Hô Chi Minh Ville.

Le programme soutient également les entreprises qui ont temporairement suspendu leurs activités pour réintégrer le marché, rétablir la production et le commerce, créer des emplois, prendre en charge la sécurité sociale et les activités culturelles sur la base d’une adaptation sûre et d’un contrôle efficace de l’épidémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.