07/02/2018 20:42
Comme chaque année, un marché traditionnel du Têt est organisé à l’hôtel Sofitel Legend Metropole Hanoi. L’occasion pour les touristes vietnamiens et étrangers de découvrir les spécialités gastronomiques du Têt ainsi que d’assister à diverses activités artistiques.

>>Le Sofitel Metropole Hanoi parmi les meilleurs hôtels du monde
>>Le Metropole Hanoi fête la musique à la française

 

De nombreux visiteurs vietnamiens et étrangers au marché du Têt à l'hôtel Sofitel Legend Metropole Hanoi 2018. 


Dans le cadre paisible du jardin intérieur de l’hôtel centenaire Sofitel Legend Metropole Hanoi, une dizaine de stands sont installés à l’occasion du marché de Têt 2018 qui se déroule du 3 au 7 février. Cette année, le marché a réussi à regrouper les grandes marques vietnamiennes de divers secteurs.

Le stand de LitiFlorist impressionne particulièrement les visiteurs avec les pots aux multiples couleurs. La vendeuse - une belle fille vêtue d’un ao dài, la tunique traditionnelle des Vietnamiennes - explique aux visiteurs l’originalité de ces roses. "Toutes sont importées de l’Équateur", insiste-elle. Celles-ci sont réputées pour être les plus belles roses du monde.

Les cuisiniers de l’hôtel Métropole Hanoi présentent aussi aux touristes leurs meilleurs mut cà rôt (carottes confites), mut gung (gingembres confits), mut vo cam (zestes d’orange confites). Ces confitures sont les plats régulièrement préparés par les Vietnamiens pour accueillir les invités lors du Têt. "Tous ces produits sont préparés par les cuisiniers chevronnés de notre hôtel", explique la vendeuse.


Les marchandises de haute qualité
 

Les marchandises biologiques vendues au marché.


Les stands d’aliments issus d’une agriculture biologique accueillent beaucoup de cuisinière. Elles s’intéressent particulièrement au processus de production des légumes, des champignons, ou des fruits. Sur le stand de Fargreen, pour chaque facture de plus de 300.000 dôngs, les acheteurs peuvent visiter la ferme dans la province de Thai Binh (Nord). Fargreen est une entreprise sociale. Son but est de construire une communauté agricole durable dans laquelle la production ne nuit pas à l’environnement. 

Les spécialités des régions montagneuses du Nord du pays sont également en vente sur ce marché du Têt. Les visiteurs peuvent y trouver les prunes séchés de Môc Châu (province de Son La), de la viande de bœuf fumée de Yên Bai, des pousses de bambou séchées de Hoà Binh, des vermicelles de Bac Kan… Les acheteurs n’auront que l’embarras du choix.

 

Un artisan fabrique les to he.


Lors de ce marché, les visiteurs ont l’occasion de déguster des vins et des alcools de grande qualité. Cette année, le producteur Son Tinh a choisi de présenter les alcools à base de pomme, d’abricot, de prune ou de grenadille… Son Tinh a été créé par un Suisse, Markus Madeja, arrivé au Vietnam en 1993. Il a exprimé un grand intérêt pour les liqueurs de riz vietnamiens. Après avoir étudié les secrets de la production d’alcool des Vietnamiens, il y a ajouté des méthodes de production modernes importées de Suisse, afin de mettre au point la production de liqueur de riz gluant. La liqueur résultante a ensuite été utilisée pour macérer les herbes traditionnelles et les fruits locaux.

L’ambiance du Têt traditionnel est également reconstituée par l’image des lettrés qui écrivent les calligraphies ou des artisans de Phu Xuyên, Hanoï qui fabriquent les to he, figurine en pâte de riz. Les performances artistiques traditionnelles sont également au programme.


Texte et photos : Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).