02/07/2018 16:59
De quelques milliers à plusieurs millions de dôngs, de diverses formes et couleurs, les vêtements de protection solaire, dont ceux anti-ultraviolets, sont en vogue cet été à Hô Chi Minh-Ville.

>>Pathologies liées à la chaleur et traitements
>>Hô Chi Minh-Ville : protection de la canicule et du soleil
 

Les produits de protection solaire en vogue cet été à Hô Chi Minh-Ville.
Photo: TH/CVN


Dans les boutiques de la mégapole du Sud, de divers types de vêtements anti-ultraviolets (UV) sont sur les étalages. D’après un vendeur dans une boutique spécialisée dans les vêtements de protection solaire dans la rue Phan Dinh Phùng (arrondissement de Phu Nhuân), les habits de ce genre, notamment les vestes, jupes, gants, chapeaux, masques, sont importés. Leurs prix varient entre beaucoup. Cela dépend de la qualité, de la marque et de la capacité  du tissu utilisé à bloquer correctement les UV.

"Ces vêtements ont été conçus avec les tissus composés de polyamide ou polyester mélangés avec les tissus en fibre céramique. Ils ont reçu une certification de protection solaire ou FPS (Facteur de protection solaire) remis par l'Agence australienne pour la protection radiologique et la sûreté nucléaire", fait savoir ce vendeur.

Jupes, pantalons, lunettes, chapeaux de protection solaire...

Une veste de protection solaire se vend entre 440.000 et 2,1 millions de dôngs. Le coût des accessoires dont les masques, gants, varie entre 330.000 à 570.000 dôngs/unité. Les jupes, pantalons, lunettes, chapeaux de protection solaire affichent eux le prix de 600.000 à plus d’un million de dôngs. "La veste anti-UV est le produit le plus vendu. Malgré leur coût en moyenne plus élevé que celui d’autres vêtements disponibles sur le marché, ces vêtements importés sont prisés par les consommateurs de Hô Chi Minh-Ville", partage-t-il.

Les clients sont pour la plupart des employés, femmes et hommes. Ils sont prêts à investir plus de 3 millions de dôngs pour posséder un ensemble de protection solaire.   

Les produits anti-UV sont nombreux sur les sites d’e-commerce comme maiam.vn, UV100.vn, aokhoacthethao.net, thoitranggiadinh.vn. Selon les vendeurs, ils ont la possibilité de filtrer  96% des UV, ils présentent une bonne aération et n’irritent pas la peau. Le vêtement anti-UV de marque japonaise Uniqlo se vend au prix de 460.000 à 650.000 dôngs/unité. Les gants, de nombreuses sortes, coûtent entre 80.000 et 350.000 dôngs/unité.       

Les clients déferlent aussi dans les boutiques spécialisées mais présentant des vêtements qui ne sont pas anti-UV, des rues Diên Biên Phu (3e arrondissement), Thông Nhât (arrondissement de Go Vâp), Truong Chinh (arrondissement de Tân Binh). Ici, le vêtement de protection solaire, se vend entre 70.000 et 220.000 dôngs/produit.

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante