10/08/2018 11:42
En 2017, le marché des fusions-acquisitions au Vietnam a atteint une valeur transactionnelle totale de 10,2 milliards de dollars, en hausse de près de 10 fois par rapport à 2009, chiffre record jusqu'ici.
Le Forum des M & A du Vietnam 2018.
Photo: Phuong Doàn/CVN

Au 1er semestre de 2018, ce chiffre a dépassé les 3,55 milliards de dollars, en hausse de 139% sur un an, et pourrait s’élever à 6,5 milliards sur toute l’année. Cette information a été communiquée lors du forum des fusions-acquisitions du Vietnam 2018 (Vietnam M & A Forum 2018), sur le thème "Nouvelle poussée – nouvelle ère", tenu le 8 août au Centre GEM à Hô Chi Minh-Ville, et ce en présence du vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.

Ces dix dernières années, près de 4.000 affaires de M & A, d’un montant total de 48,8 milliards de dollars, ont été effectuées au Vietnam. Les activités de M & A sont devenues un canal d’investissement attractif et un facteur important pour promouvoir la restructuration et l'amélioration de l'efficacité et de la compétitivité de l'économie en général, et des entreprises en particulier.

Établir un cadre juridique uniforme

Pour atteindre ce résultat, selon le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyên Chi Dung, le gouvernement vietnamien a continuellement réformé les institutions politiques pour attirer les investissements et les M & A. Plus précisément, le système juridique relatif aux investissements et aux entreprises a été constamment amélioré, notamment les lois sur l’investissement, les entreprises, les valeurs mobilières et de nombreuses autres lois spécialisées, établissant un cadre juridique uniforme et facilitant le développement du marché des M & A.

En outre, ces dernières années, le gouvernement a promu  l'actionnarisation des entreprises publiques. Au 1er semestre de cette année, 16 entreprises publiques ont effectué une introduction en bourse (IPO) et cédé près de 46% de leur capital social à des actionnaires stratégiques, avec une valeur de près de 22.500 milliards de dongs, soit 4,5 fois plus qu’en 2017.

S’exprimant au forum, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a estimé que "le Vietnam demeure une destination attrayante pour les investisseurs internationaux. L’attraction et le décaissement des IDE sont toujours très actifs, constituant une base solide pour les M&A".

Au  Vietnam, les fusions-acquisitions jouent un rôle important dans la restructuration de l’économie. Et inversement, le processus de restructuration économique crée également de nombreuses opportunités de fusions et acquisitions pour toutes les entreprises nationales et étrangères.

Pour assurer les affaires des M & A, et plus largement les activités d’investissement, de production et d’affaires, le vice-Premier ministre a affirmé que le gouvernement accorderait la priorité au maintien de la stabilité macroéconomique, au renforcement du système juridique afin d’assurer un cadre aux institutions économiques, protéger les intérêts légitimes des investisseurs, à l’accélération de la simplification du droit des affaires.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.