08/03/2018 11:17
Selon l'Association des huiles essentielles, des aromates et des cosmétiques, le marché vietnamien des cosmétiques a généré un chiffre d’affaires de 6 milliards de dollars en 2017.
>>Les habitants ruraux dépensent davantage pour les produits cosmétiques
>>Les produits cosmétiques marocains au menu de la rencontre entre époux(ses) d’ambassadeurs
>>Cosmétiques : le naturel revient au galop
>>L'Oréal signe le contrat de cession de The Body Shop avec Natura


Avec ses matériaux de production diversifiés, le Vietnam devient une destination de plus en plus attrayante pour les fabricants étrangers.

Selon Mme Claudia Bonfiglioli, directrice générale d’Information Beauty, les ventes de cosmétiques bio ont atteint 480 millions de dollars en 2017 (+10%) et devrait poursuivre une croissance, avec un doublement prévu en 2018. Cela oblige les fabricants mondiaux de cosmétiques à transférer leur ligne de production conventionnelle vers la production biologique. Ainsi la demande en ingrédients biologiques des grandes marques augmente. Dans cette tendance, le Vietnam est considéré comme un terrain d'investissement stratégique pour de nombreuses raisons.

Le grand avantage du Vietnam est de posséder un large éventail de ressources naturelles. Ses produits agricoles tels que noix de coco, résine de sterculier, curcuma, aloe vera ... ont la capacité de créer des produits bio à haute valeur ajoutée, avec un prix des matières premières bon marché. Une autre raison importante est que le Vietnam dispose d’une main-d'œuvre jeune et à bas  coût ainsi que de matières premières abondantes. Le Vietnam s’affirme donc comme un lieu de production de produits bio à bas coût.

Le Vietnam attire les investisseurs étrangers en raison de ses plus de 100 millions d’habitants, ce qui le classe 14e dans le monde, dont environ 60% ont moins de 35 ans. D'autre part, le revenu par habitant augmente rapidement ; il est actuellement estimé à 53,5 millions de dôngs par an, soit 2.385 dollars. Le commerce extérieur de produits cosmétiques du pays est passé de 3 milliards de dollars en 2016 à 6 milliards en 2017, dont 95% sont des cosmétiques importés.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.