29/07/2018 17:17

>>Mali: 11 terroristes un soldat tués dans une "embuscade terroriste"
>>Mali: douze civils tués par des "bandits armés" près de la ville de Ménaka dans le Nord-Est

Les Maliens votent dimanche 29 juillet pour un scrutin présidentiel censé dynamiser la mise en œuvre de l'accord de paix de 2015 et qui sera déterminant pour l'ensemble du Sahel, toujours confronté à la menace jihadiste malgré cinq ans d'interventions militaires internationales. Les quelque 23.000 bureaux de vote seront ouverts de 08h00 (GMT et locale) à 18h00 et les premiers résultats sont attendus dans les 48 heures, les résultats officiels provisoires le 3 août au plus tard, avant un éventuel second tour le 12 août. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui s'était rendu au Mali fin mai, "encourage tous les acteurs politiques maliens à s'engager à faire de ce scrutin un processus pacifique, libre et transparent et à recourir aux institutions prévues à cet effet en cas de litiges", a indiqué samedi soir 28 juillet dans un communiqué son porte-parole. Si les élections de 2013 ont permis de "rétablir l'ordre constitutionnel", celles de 2018 représentent pour les Maliens le "défi" de prouver que "le processus démocratique est irréversible", avait auparavant affirmé le chef de la mission de l'ONU au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif, en soulignant que la situation du pays restait "fragile". L'opposition malienne, qui dénonçait un risque de fraude, a fini par s'entendre samedi 28 juillet avec le gouvernement au sujet du fichier électoral, levant l'une des hypothèques pesant sur le scrutin.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.