13/05/2019 23:55
Des intellectuels internationaux et vietnamiens, des délégués et des dignitaires bouddhistes ont discuté du leadership politique conscient pour renforcer la paix dans une perspective bouddhiste lors d’un séminaire organisé lundi 13 mai dans la province de Hà Nam au Nord.
>>Vesak 2019: programme "Avenue du patrimoine"
>>Banquet en l'honneur de la fête bouddhique du Vesak 2019

Un séminaire sur le leadership pour la paix dans le monde, le 13 mai à Hà Nam (Nord). Photo: VNA/CVN

Au cours du séminaire qui a eu lieu dans le cadre de la célébration de la Journée du Vesak des Nations unies dans la pagode Tam Chuc, province de Hà Nam), les participants ont partagé leurs connaissances et leurs études internationales sur la manière de former et de maîtriser un leadership conscient pour la paix et le bonheur des gens.

Le professeur biman Chandra Barua du Département de Pali et d’études bouddhiques de l’Université bangladaise de Dhaka a déclaré que le bouddhisme est considéré comme l’une des principales religions de l’univers.

Le bouddhiste est non seulement une religion mais également fournit des directives aux gens pour qu’ils mènent un mode de vie décent et pacifique, a-t-il dit, soulignant le rôle imporant de la bonne gouvernance dans chaque État, chaque région et chaque pays afin d’apporter le bonheur et la paix.

Avis d'experts

"La transparence, l’équité, l’égalité, les règles et les réglementations doivent être exercés dans tous les aspects de la vie pour assurer la bonne gouvernance", a-t-il déclaré.

Selon le professeur bangladais, les dirigeants politiques qui exercent les dix vertus fondamentaux du bouddhisme peuvent assurer une gouvernance paisible et heureuse, créant ainsi une société prospère, heureuse et saine de l’État, des régions et des pays.

"Le respect mutuel, les relations, la responsabilité et la transparence peuvent être atteints par la pratique de dix vertus bouddhistes. Ces vertus apportent le bonheur, la paix et le développement spirituel qui sont essentiels pour une nation", a déclaré le professeur biman Chandra Barua.

"Un pays ou un État ne pourrait être corrompu ou malheureux si ces dix vertus étaient mises en pratique et appliquées dans tous les domaines de la vie guidés par le Seigneur Bouddha", a-t-il ajouté.

Dans son intervention, Can Dong Guo de l’Académie canadienne des sages et d’illumination, a souligné la complexité des conflits mondiaux, affirmant que le leadership mondial pour une paix durable est une tâche colossale pour les grands esprits.

"Les entraînements de pleine conscience traditionnels bouddhistes, tels que diverses techniques de méditation, sont conçus pour discipliner l’esprit en vue d’une concentration et d’une focalisation", a-t-il déclaré.

Il a décrit la logique bouddhiste comme une mine d’or mise au jour pour servir d’outil de réflexion critique, offrant aux dirigeants politiques l’esprit nécessaire pour comprendre des problèmes complexes.

De son côté, Benjamin Joseph Goldstein, master en études religieuses de l’Université Naropa, première université d’inspiration bouddhiste en Amérique du Nord, a exprimé sa conviction que le leadership fondé sur les principes bouddhiques peut s’appliquer au service d’une paix durable.

Lundi 13 mai, cinq sous-thèmes ont été discutés en groupes: Leadership conscient pour une paix durable; approche bouddhiste des familles harmonieuses, des soins de santé et de la société durable; approche bouddhiste de l’éducation globale en éthique; le bouddhisme et la quatrième révolution industrielle; et approche bouddhiste de la consommation responsable et du développement durable.

La 16e Journée du Vesak des Nations unies 2019 se tient du 12 au 14 mai sous le thème "Approche bouddhiste du leadership mondial et des responsabilités partagées pour des sociétés durables".

Cette année marque la troisième fois que le Vietnam organise cet événement. Il rassemble plus de 1.650 délégués internationaux de 112 pays et territoires du monde entier et plus de 20.000 dignitaires bouddhistes vietnamiens, moines, nonnes et fidèles. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.