22/08/2020 00:03
>>Laos : le volume des devises tranférées pourrait baisser de 50%

Le gouvernement laotien prévoit un déficit budgétaire passant de 6.690 milliards de kips à 10.300 milliards de kips. Un déficit budgétaire croissant entraînera une hausse de la dette publique et mettra plus de pression sur la capacité de remboursement du Laos dans le contexte de pandémie de coronavirus, selon le Vientiane Times sorti vendredi 21 août. Le gouvernement laotien prévoit un déficit budgétaire passant de 6.690 milliards de kips (plus de 700 millions d’USD, l’équivalent de 3,7% du PIB national), à 10.300 milliards de kips (plus de 1,1 milliard d’USD, l’équivalent de 5,7% du PIB national). Le président de la Commission du plan, des finances et de l'audit de l'Assemblée nationale laotienne, Leeber Leebouapao, a indiqué que le gouvernement cherchait à résoudre la question sur la dette publique dans le contexte de manque de recettes budgétaires. Selon un récent rapport de la Banque mondiale, la dette publique du Laos devrait représenter cette année entre 65% et 68% du PIB national, ce qui créerait un risque élevé pour le remboursement. En juin dernier, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a annoncé que son gouvernement émettrait des obligations pendant les mois restants de l’année pour rembourser les dettes. Parallèlement, le gouvernement laotien se concentrerait sur les rentrées budgétaires et la diminution des dépenses pour les projets non essentiels.  Selon Vientiane Times, de nombreux économistes conseillent au gouvernement laotien de renforcer le soutien au secteur privé, notamment aux PME, pour promouvoir la production et les exportations, parallèlement à la poursuite de l’amélioration du climat des affaires en vue d’attirer davantage d’investissements étrangers.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.